// Archives

du côté des revues

Cette catégorie contient 9 billets

ce que nous faisions là (d’ici là #1)

Lecture par Anne Savelli d’un texte écrit pour le premier numéro de la revue de création d’ici là diffusée par publie.net. Merci à elle. On retrouvera l’ensemble des lectures (textes notamment de Joachim Séné, Christophe Grossi, Franà§ois Bon, Christine Jeanney, Maryse Hache) sur Liminaire, le site de Pierre Ménard. Ce que nous faisions là , allongé sur ce canapé, (...) (Lire la suite…)

Diptyque n°2

Participation au second numéro de la revue Dyptyque animée par Florence Noà« l. Thème proposé : la part de l’ombre. ombre portée tu la connais cette silhouette au sol, ce qui en elle de contour et d՚incertain tu sais en elle la part du sombre, ce qui l՚emplit et la sature, ce qui de toi dégorge et l՚encre, ce qui du débord, ce qui du déport, ce qu՚intime éclate (...) (Lire la suite…)

Diptyque n°1

Participation au premier numéro de la revue Dyptyque animée par Florence Noà« l. Thème proposé : lumières intérieures. avoir été comme l՚ombre et le corps – enlacés jusqu՚à perte brutale – que poursuivions-nous qui toujours nous échappait ? – que taisions-nous qui toujours nous hantait ? – avoir été comme l՚ombre et le corps – nos mains coupées tendues vers l՚horizon – (...) (Lire la suite…)

d’ici là 7

Le septième numéro de la revue d՚ici là est consacré au temps : Le présent n՚est que la cràªte du passé et l՚avenir n՚existe pas | Vladimir Nabokov, Partis pris. « L՚écrivain n՚a pas pour tà¢che de créer du nouveau de l՚original, mais d՚àªtre expert dans l՚art de l՚imitation. Imiter, c՚est, avons-nous dit, mimer un affrontement pour combler le manque, l՚écart, afin de faire (...) (Lire la suite…)

d’ici là 6

Le sixième numéro de la revue d՚ici là est consacré à la création : L՚immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement. « L՚immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement. C՚est dans la mesure màªme où l՚on est arràªté dans une immobilité voyeuse que les choses sont mobiles. La pensée aussi n՚existe que par rapport à un arràªt qui est un blanc. Joà« l (...) (Lire la suite…)

d’ici là 4

Le quatrième numéro de la revue d՚ici là est consacré à la mémoire : Le palimpseste de la mémoire est indestructible. « Un homme de génie, mélancolique, misanthrope, et voulant se venger de l՚injustice de son siècle, jette un jour au feu toutes ses œuvres encore manuscrites. Et comme on lui reprochait cet effroyable holocauste fait à la haine, qui, d՚ailleurs, était (...) (Lire la suite…)

d’ici là 3

Le troisième numéro de la revue d՚ici là est consacré à la musique : La musique savante manque à notre désir. « Peut-on s՚extasier dans la destruction, se rajeunir par la cruauté ! Le peuple ne murmura pas. Personne n՚offrit le concours de ses vues. Un soir il galopait fièrement. Un Génie apparut, d՚une beauté ineffable, inavouable màªme. De sa physionomie et de son (...) (Lire la suite…)

d’ici là 2

Le deuxième numéro de la revue d՚ici là est consacré à l՚empreinte, à la trace : Mystérieux travail d՚un écart qui s՚imprime. « C՚est l՚écart devant lequel peut se penser la ressemblance en général, lorsque la ressemblance vient à produire de l՚inassimilable. C՚est l՚écart devant lequel peut se penser le contact en général, lorsque le contact vient à produire de la (...) (Lire la suite…)

d’ici là 1

Le premier numéro de la revue d՚ici là est consacré à notre rapport au quotidien, au banal : Nous dormons notre vie d՚un sommeil sans ràªves. « Interroger l՚habituel. Mais justement, nous y sommes habitués. Nous ne l՚interrogeons pas, il ne nous interroge pas, il semble ne pas faire problème, nous le vivons sans y penser, comme s՚il ne véhiculait ni question ni (...) (Lire la suite…)