// Archives

Michel Brosseau | à chat perché

1062 billets

La maison Nucingen

Bixiou, l’ascension de Nucingen, un croquemort philosophe, la Banque, du Tillet, un portrait de Rastignac

César Birotteau

un ruban rouge, un bal, un appartement qu’on transforme, un escalier, des terrains à vendre, un emprunt, Gaudissart, la Banque

L’interdiction

Rastignac, Bianchon et son oncle le juge Popinot, une marquise, un fou

traversée Balzac | sommaire

Scènes de la vie privée La maison du Chat-qui-pelote | Le bal de Sceaux | La bourse | La vendetta | Madame Firmiani | Une double famille | La paix du ménage | La fausse maîtresse | Étude de femme | Albert Savarus | Mémoires de deux jeunes mariées | Une fille d’Ève | La femme abandonnée | La Grenadière | Le message | Gobseck | (...)

Sarrasine

un bal, un vieillard

Facino Cane

une noce, un musicien aveugle, un souterrain, un trésor et une femme de ménage

La messe de l’athée

un médecin, Bianchon son élève, un cordonnier allemand logé dans une soupente, un porteur d’eau nommé Bourgeat

Le colonel Chabert

Paris, un crâne fendu, une comtesse, la pairie, Derville, un petit singe au bout d’une chaîne et un peu de tabac

Le Père Goriot

Paris, un père, deux filles, une mère, Rastignac, Vautrin, une boîte aux lettres et un enterrement

La fille aux yeux d’or

Paris, de Marsay, un abandon, une inconnue, un facteur, un interprète écrivain public, un mulâtre, Ferragus