// Vous lisez...

du côté des revues

Diptyque n°2

la part de l’ombre

Participation au second numéro de la revue Dyptyque animée par Florence Noà« l. Thème proposé : la part de l’ombre.

ombre portée

tu la connais cette silhouette au sol, ce qui en elle de contour et d ?incertain

tu sais en elle la part du sombre, ce qui l ?emplit et la sature, ce qui de toi dégorge et l ?encre, ce qui du débord, ce qui du déport, ce qu ?intime éclate et coule jusqu ?à cet étalement sans forme

et tu retiens ton pas

tu n ?en saisiras rien, sinon, douloureux, l ?incertain de tes mots

marche

ni la nuit qui enveloppe, ni la nuit qu ?on traverse, intarissable présence silencieuse

à quoi bon clore tes yeux tant que debout

marche

inutiles courses folles dans l ?impuissance du souffle court

ne se rattrapera plus la part volée

oublie ce que de la nuit elle a pu te faire croire

marche

à propos de la revue Diptyque :

Diptyque est une revue littéraire semestrielle créée en 2010, qui comme son nom l ?indique, explorera chaque année deux versants d ?une màªme thématique. Publiée sous forme papier, elle aura, via ce blog, son antenne numérique, proposant des sélections d ?extraits, mais complétant aussi le contenu par des sons, des vidéos, des liens et des news, et diffusant les appels à contribution.

Diptyque car les contributeurs participent d ?emblée aux deux numéros « miroirs » de la revue (une par semestre),

Diptyque pour souligner sa vocation de promouvoir autant des contributions littéraires qu ?artistiques (peintures, gravures, photographies, créations, collages…),

Diptyque enfin, car un certain attachement à une juste représentation homme-femme sera mis en œuvre.

Les appels à contributions sont très ouverts et tous types sollicités : poétiques, récits, nouvelles, chroniques, instantanés prosaà¯ques, billets sous forme de journal, articles critiques sur un auteur ou une œuvre, essais ou réflexions. La sélection se tiendra cependant scrupuleusement à la ligne du thème à la Une. Le tout tendant à présenter un contenu cohérent de format livre d ?un peu plus d ?une centaine de pages maximum, d ?un coà »t unitaire de 10 euros.

La revue Diptyque a pour vocation d ?àªtre lieux de rencontre entres les viviers du foisonnant monde numérique, les auteurs d ?éditions traditionnelles et les auteurs performeurs.

Commentaires