// Mots-clés

contraintes

291 billets

Articles

vases communicants / Christopher Selac

Reprise de la participation aux vases communicants, après interruption estivale. à‰change avec Christopher Selac, en partant de quelques constats simples : on habite tous les deux la région Centre, lui à Bourges, moi dans l’agglo orléanaise, alors pourquoi pas situer chacun notre texte dans la ville de l’autre ? Ensuite, il se trouve (...)

d’ici là 3

Le troisième numéro de la revue d ?ici là est consacré à la musique : La musique savante manque à notre désir. « Peut-on s ?extasier dans la destruction, se rajeunir par la cruauté ! Le peuple ne murmura pas. Personne n ?offrit le concours de ses vues. Un soir il galopait fièrement. Un Génie apparut, d ?une beauté ineffable, inavouable màªme. De sa (...)

vases communicants / Lucien Suel

Aujourd’hui, vases communicants avec Lucien Suel (qui n’a pas encore lu Blanche étincelle ?). Point de départ donné pour l’écriture : la route. Maumau monologue à vélo Sur la route à la brune entre Haverskerque et Guarbecque. Traverse des effilochures de brume respiration du marais. Mains serrées autour des poignées de plastique bleu (...)

injonctions (10)

écouter le chant des fissurest ?autoriser les ràªves mappemonde

c’est (36)

c’est entendre un extrait de The Wall à la radio, c’est le hey, teacher, leave the kids alone, c’est se souvenir de la cassette au boîtier bleu, la pochette qu’on dépliait pour y lire les paroles, ne pas savoir si elle est dans le tiroir où avoir rangé les cassettes, de celles écoutées en boucle, c’est sans doute àªtre (...)

c’est (30)

c’est, au hasard d’un exercice, lire cette réplique de Giraudoux, Intermezzo : Le plafond, dans l’enseignement, doit àªtre compris de faà§on à faire ressortir la taille de l’adulte vis-à -vis de la taille de l’enfant. Un maître qui adopte le plein air avoue qu’il est plus petit que l’arbre, moins corpulent que (...)

embellie

se réjouir de l’embellie, l’avoir parfois attendue — pas pour rien que découvert le mot à la lecture de Julien Gracq, à son étude — toujours chez lui accompagné d’italiques, comme lumière rasante de Loire —, découvert non pas le mot, mais avoir alors compris, ou plutôt approché, les enjeux, ou l’impact, (...)

montagne

à peine né et déjà la télé déversait ces images de lieux où tu n’irais que bien plus tard, donnais comme modèles des pratiques qui te resteraient étrangères, parce que cette façon d’envisager le corps comme voué à l’activité sportive, le temps au loisir et au dépaysement, était hors des représentations de ceux parmi lesquels être né et (...)

cauchemar à structure récurrente

Ce n’était pas la première fois. Dans une autre région, la première fois. Les paysages ne coà¯ncident pas. Mais l’impression, si. Comme dans ces cauchemars qui hantent régulièrement. Ou plutà´t, ces structures récurrentes de cauchemar. On avait marché sur le bas cà´té, une route départementale. C’était dans un coin de montagnes. Avant (...)

vases communicants | Justine Neubach

Aujourd’hui, échange avec Justine Neubach que l’on peut lire sur silencieuse.net (consulter aussi ses photos !). Point de départ de l’écriture, une consigne qui dans un premier temps m’a foutu la trouille : écrire à partir de différentes photos, chacune se rapportant à une couleur primaire. Pas bien sà »r d’avoir écrit (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

Catégories

EXPRESS