// Mots-clés

introspection

90 billets

Articles

tête monde

des textes brefs mis en voix, aux frontières de la fiction et l’introspection

je connais des ciels (2)

Je connais des ciels auxquels m’écorcher les doigts.

je connais des ciels

Je connais des ciels miroirs où enfouir mes visages.

serpent

sans qu’on n’en sache rien, tous les mots qui se tissent sur nos vies, comme lianes comme lierre s’y agrippent, accrochent, parfois peut-être comme pour les murs laissent traces quand on les arrachent, ou soulèvent des pierres, endommagent, parfois peut—être comme pour les arbres, affaiblissent sans qu’on n’en sache (...)

montagne

à peine né et déjà la télé déversait ces images de lieux où tu n’irais que bien plus tard, donnais comme modèles des pratiques qui te resteraient étrangères, parce que cette façon d’envisager le corps comme voué à l’activité sportive, le temps au loisir et au dépaysement, était hors des représentations de ceux parmi lesquels être né et (...)

de ces bouts de vers qui vous construisent

Constat : consacré pas mal de temps à la musique depuis trente ans ; en ai écouté, joué ; ai souvent intégré des extraits de chansons dans ce que j ?ai écrit ; persuadé qu ?on est nombreux à garder en mémoire des bribes de chanson, deux ou trois vers qui ont frappé juste à un moment de nos vies, grà¢ce auxquels on a eu l ?impression (parfois illusoire) (...)

carcasses

Marseille, janvier 1966. Au bout d’un treuil, balancé entre sangles, pattes raides et tête en mouvement, le débarquement d’un cheval mort de froid. Vingt fois l’opération se répétera. À vingt reprises hisser hors du cargo les carcasses, poser au sol, ou plutôt dans un camion, décrocher. Corps qui s’enchevêtrent avant (...)

des contours moins fermes

Quant l’observation de moi-màªme, je m’y oblige, ne fà »t-ce que pour entrer en composition avec cet individu auprès de qui je serai jusqu ?au bout forcé de vivre, mais une familiarité de près de soixante ans comporte encore bien des chances d’erreur. Au plus profond, ma connaissance de moi-màªme est obscure, intérieure, informulée, (...)

vers le fantastique | proposition 1, les peurs

François Bon propose un atelier d’été, vers le fantastique, visant la réalisation d’un livre collectif. Proposition 1, travailler sur ses peurs, en un seul paragraphe formant bloc. Façon pour moi de creuser et développer les deux principales séries en chantier aujourd’hui sur le site, Lovecraft Generator d’une part, pour le (...)

le monde autour

Je me pose la question d’à quoi ressemblait le monde quand j’y suis venu. Je me dis que connaître le point de départ de la trajectoire suivie peut aider à la comprendre. Je voudrais savoir sur quel socle j’ai pris appui, ou pas. Savoir à quoi ressemblait ce monde dont je n’ai aucun souvenir, et dans lequel mon champ (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80