// Vous lisez...

du côté des revues

d’ici là 6

L ?immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement.

Le sixième numéro de la revue d ?ici là  est consacré à la création :

L ?immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement.

« L ?immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement.

C ?est dans la mesure màªme où l ?on est arràªté dans une immobilité voyeuse que les choses sont mobiles. La pensée aussi n ?existe que par rapport à un arràªt qui est un blanc. Joà« l Bousquet a écrit : ce paralytique a fait un trou dans l ?espace. à‰crire, c ?est faire ce trou dans l ?espace. Tout part de l ?immobilité, de ce travail corporel. Le funambule a le màªme problème, il tente de réunir le mouvement et l ?arràªt, de trouver le juste équilibre entre eux. La table de l ?écrivain est mentale, c ?est une faà§on de savoir s ?arràªter, de commencer en sachant qu ?il n ?y a aucune origine. à‰crire est un métier d ?ignorance.

le silence est une forme »

La poésie entière est préposition, Claude Royet-Journoud, éditions à‰ric Pesty.

Texte écrit pour d’ici là 6

Tu n ?imaginais pas, redoutais moins encore, et pourtant, ce qui de cette impulsion, mise en route maladroite des mots les uns derrière les autres, ce qui là d ?en avant, perte ou déport tu n ?en sais rien, et peu importe

puisque tu n ?es rien, sinon mots surgis dans la nuit ou portés dans la marche

La revue d’ici là  d’après son créateur, Pierre Ménard :

L ?idée de cette revue est de jouer la carte d ?une lecture écran, et de former, notamment autour des auteurs dont les textes numériques sont diffusés sur la plateforme publie.net, mais pas uniquement bien sà »r, un ensemble éditorial où se confrontent l ?image, le texte et le son.

Plusieurs numéros sont lancés parallèlement chaque année, sous forme de chantiers à suivre, à partir d ?une phrase qui fera office de point d ?orgue. Les textes doivent àªtre courts, quelques lignes, la plupart du temps. Mais la revue accueille également des textes plus longs, sur plusieurs pages, indépendamment de la forme de l ?écrit. Chacun peut envoyer ses créations tant que le chantier n ?est pas terminé.

Des graphistes, dessinateurs, peintres, illustrateurs, photographes, sont de la màªme faà§on, invités régulièrement à envoyer leur travail. La revue est accompagnée d ?une bande son, qui forme une approche du thème au màªme titre que les textes et les images.

Se procurer la revue

Commentaires