// Archives

au fil des jours

Cette catégorie contient 146 billets

"Et toi qui me lis tu croiras que j’invente ; ça ne fait rien, il y a longtemps qu’on met sur le compte de mon imagination ce que j’ai vécu et vice versa." Julio Cortazar, Là mais où, comment

"Et toi qui me lis tu croiras que j’invente ; ça ne fait rien, il y a longtemps qu’on met sur le compte de mon imagination ce que j’ai vécu et vice versa." Julio Cortazar, Là mais où, comment

Je ne sais pas le lieu de ma colère.

Je ne sais pas le lieu de ma colère. Là où elle s’ancre. Où elle pourrait éclater, prendre forme. Informe, ma colère est une nappe. Une marée noire. Stagne dans son maillage serré. Ma colère est poids qui renonce à jaillir. Ma colère ne s’use pas avec le temps, elle ne fait que s’enfoncer davantage. Ma colère que j’imagine comme (...) (Lire la suite…)

#instantanés

les #instantanés seront comme des prises de vue, photos ou vidéos volées, des instants creusets où travailler le multiple des perceptions, où travailler la linéarité de l’écrit, un moyen de maintenir l’écriture dans le temps du quotidien, des fragments (Lire la suite…)

tu écris toujours ?

quelques réflexions sur l’activité d’écriture (au fur et à mesure qu’elles viendront) dernière mise à jour : 11 février 2016 (Lire la suite…)

de l’ordre de la fantasmagorie et du songe

en lisant M. Yourcenar, Un homme obscur (Lire la suite…)

décades - extraits #2

Je suis né par temps froid, au lendemain d’une tempête de neige qui a bloqué Paris. La douceur angevine limitait en partie l’impact – moins un le 11 janvier à Angers, moins 10 le 19. Quelques jours plus tôt, des vents avaient battu les côtes bretonnes et normandes à plus de 100 kilomètres heure. Mais la météo ne fait plus signe : loin de (...) (Lire la suite…)

décades - extraits #1

Je suis né à Cholet, dans les locaux de la clinique Saint Luc. Fermée depuis juin 2013. Google me propose l’image de sa façade aux volets clos ; quelques noms de médecins figurent encore sur un panneau. Impression de délabrement. Impression d’un autre temps malgré les volets roulants. L’austérité de la façade, peut-être ; cette masse à (...) (Lire la suite…)

vers le fantastique | proposition 5, pour un dictionnaire

François Bon propose un atelier d’été, vers le fantastique, visant la réalisation d’un livre collectif. Proposition 5, vers un dictionnaire, en un seul paragraphe formant bloc. Façon pour moi de creuser et développer les deux principales séries en chantier aujourd’hui sur le site, Lovecraft Generator d’une part, pour le (...) (Lire la suite…)

bien embarrassé de le dire

Quelle vue magnifique ! c’est donc ici que la Transfiguration de Raphaël a été admirée pendant deux siècles et demi. Quelle différence avec la triste galerie de marbre gris où elle est enterrée aujourd’hui au fond du Vatican ! Ainsi pendant deux-cent-cinquante ans ce chef d ?œuvre a été ici, deux-cent-cinquante ans !... Ah ! dans trois mois (...) (Lire la suite…)

rencontre

étonnant voyage qu’effectue Christophe Sanchez, d’aller ainsi de visage en visage, de porte en porte, d’intérieur en intérieur, long périple autoroutier avec en filigrane le texte de Julio Cortazar et Carol Dunlop, Les Autonautes de la cosmoroute, belle articulation entre le lire, l’écrire et le voyage — impossible, (...) (Lire la suite…)

vers le fantastique | proposition 3, aller perdu dans la ville

François Bon propose un atelier d’été, vers le fantastique, visant la réalisation d’un livre collectif. Proposition 3, aller perdu dans la ville, en un seul paragraphe formant bloc. Façon pour moi de creuser et développer les deux principales séries en chantier aujourd’hui sur le site, Lovecraft Generator d’une part, pour le (...) (Lire la suite…)