// Mots-clés

roman

14 billets

Articles

Louis Caradec | Obsolescence de mon père

Autant le dire tout de go : le dernier Caradec est un excellent cru. On retrouve avec un plaisir certain les territoires qu՚il avait su si finement explorer dans ses précédents romans, ceux d՚une enfance passée loin de la métropole, dans ce temps tout à la fois d՚incertitude et de lassante euphorie qu՚a été l՚après-guerre. Paysagiste de talent, il nous entraîne (...)

Philippe Desjardins | Le corridor des mirages

De tous les romans que nous livrent cette nouvelle rentrée littéraire, Le corridor des mirages de Philippe Desjardins est à coup sà »r le seul qui parvienne à entraîner son lecteur aussi loin dans les arcanes de l՚à¢me humaine. Réfutant d՚emblée, dans une courte préface aux accents de manifeste, l՚étiquette désormais tant galvaudée de l՚autofiction – cet exercice de (...)

d’une des possibles causes de la mort du roman-feuilleton

Crash d'hélicoptère en Gironde : Le corps retrouvé vendredi soir est celui du fils du milliardaire chinois, les recherches continuent #AFP— AFP Bordeaux (@AFPBordeaux) December 21, 2013 Ça a commencé comme ça. Un adjectif et trois points de suspension au beau milieu d’une phrase. Coïncidence tragique. Et formule toute faite du drame qui fait écho. Avion et (...)

Mannish Boy

Folie d’Ys / chapitre 1

Kill that Marquise / mise à jour avril 2012

Kill that Marquise mis à jour, beau travail de La dame au chapal à retrouver sur publie.noir. C՚est le 4 janvier 2010 que à§a a commencé. Un truc de début d՚année de se lancer dans quelque chose de neuf. Un moment déjà que revenait régulièrement la tentation du feuilleton. Après tout, à§a s՚était longtemps pratiqué dans la presse. à‡a existait màªme encore du temps (...)

tout cela va ensemble

Il y a un point de vue que je n’accepte pas du tout, c’est que le paysage sert de décor à un livre. Les paysages sont « dans le roman » comme les personnages, et au màªme titre. Dire quel est celui qui joue le rà´le passif, le décor, et celui qui joue le rà´le actif, n’a pas de sens pour moi. Tout cela va ensemble. Je dis souvent, et j’ai màªme dà » l’écrire, que (...)

sans déranger la nuit

Alors, patiemment, froidement, sans déranger la nuit qui l’entourait, le jeune homme prit son revolver et visa. Gaston Leroux, Le Fantà´me de l’Opéra

pas de visage

Sous la rubrique « choses qui perdent à àªtre peintes », à cà´té des fleurs de cerisier ou de kerrie, en l’an mil, à Kyà´to, dans le palais de l’impératrice, Sei Shà´nagon note : « Le visage des hommes ou des femmes dont on vante la beauté dans les romans sans qu’on les voie jamais. » Gustave Flaubert évoque dans une lettre à Charpentier la beauté fascinante des héros de (...)

Kill that Marquise

0 | 10