// Vous lisez...

d’écrire

tout cela va ensemble

Il y a un point de vue que je n’accepte pas du tout, c’est que le paysage sert de décor à un livre. Les paysages sont « dans le roman » comme les personnages, et au màªme titre. Dire quel est celui qui joue le rà´le passif, le décor, et celui qui joue le rà´le actif, n’a pas de sens pour moi. Tout cela va ensemble. Je dis souvent, et j’ai màªme dà » l’écrire, que dans un roman ce peut àªtre le propos d’un personnage qui fait lever le soleil, ou, inversement, c’est un changement de temps qui, tout d’un coup, change la conduite des personnages. Tout cela est totalement soudé et il est impossible, comme dans la vie réelle, de les séparer l’un de l’autre. Ils appartiennent au roman, ils sont le roman. Julien Gracq, Entretiens

Commentaires