// Mots-clés

paysages

58 billets

Articles

d’un rebordé d’écume crémeuse

Un fort coup de vent d’ouest a bousculé le beau temps ces jours-ci, et la mer, saboulée et secouée sur ses fonds médiocres, presque jusqu’à l’horizon, où persiste une mince bande glauque, est devenue glaiseuse, couleur des flaques qui comblent les fouillent des marnières. Sous un rayon de soleil qui brille ce matin quelques minutes (...)

carnet d’itinérant 4 et suivants / photos

pluie

tout flou dehors, flou de pluie se tenir au dedans, ce n’est pas au chaud, c’est retrait, c’est attente ; pantalon mouillé de pluie, pluie qui bat au rythme des coups de pédale, cuisse mollets genoux, flaques, arbres qui protègent, d’où vient le vent, bruit glissé des voitures sur le bitume mouillé, le silence qu’il (...)

magnolia

Douze ans que je l’aurai cà´toyé le magnolia des voisins d’en face. Pas grand chose ce qu’il en reste. Tas de bois pour la cheminée. Un peu de sciure. Dommage ! Un des rares trucs gais dans la rue, le magnolia en fleurs. Un peu d’exotisme, de vie dans l’alignement de l’identique. C’est donc comme à§a (...)

carnets d’itinérant

Piriac sur mer – Saint – Brévin les Pins Partir tà´t, chaleur, entre Piriac et Guérande croisé des maisons bunkers, à§a fait quoi d ?habiter en béton de guerre, entre quatre murs d ?attente combat, s ? y réfugier, s ?y enterrer, maison terrier, Guérande a ses remparts, les longer, traverser longue zone industrielle, odeur de solvant, direction La Baule, (...)

carnets photos (2)

14 juillet 2012 15 - 16 juillet 17 juillet

au bout du chemin

Passer la souris sur les images pour accéder au texte.

bibliobio

Suis né à Cholet, Maine-et-Loire, un jour de janvier 1966. Entré en lecture par la série des Davy Crockett de Tom Hill, dans la bibliothèque rose. Un gamin libre qui construit sa vie tout seul, tolérant envers les Indiens. Quoi de mieux ? Enfance au bord d’une nationale, dans l’entre deux de la ville qui s’effiloche, de la campagne (...)

vases communicants / Maryse Hache

C’était en septembre 2011, Maryse Hache m’offrait ce texte pour les vases communicants. L’avoir lue sur Semenoir, rencontrée durant un atelier d’écriture à Orléans, marqué par la force qui se dégageait pendant lecture à voix haute de ses textes et l’énergie qui se dégageait de sa personne, l’humour quand évoquer la (...)

promenade dominicale (2)

pour lire le texte, on peut passer la souris sur les photos

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50