// Vous lisez...

fictions

walking in Martel

pour les mots, passer la souris sur les photos

tu ne partirais plus qui connaissait le nom du dernier conducteur ? tes mains n'avaient jamais su le travail des friches palpitait encore l'attrait pour les traces

Commentaires