// Mots-clés

écrire en ligne

324 billets

Articles

une vieille histoire

une vieille histoire, tu disais que depuis toujours, ces réflexions le matin, quand te pointer là où tu dois et pas toujours l ?envie, ou l ?après-midi, quand ce creux qui vient te prendre, le regard un peu plus flou, le geste moins précis, et le monde à telle distance, un chaque fois pour te parler de fàªte dur de s ?en remettre pas tant fumé ce (...)

vases communicants | ana nb

Aujourd’hui, vases communicants avec ana nb dont on peut suivre le travail d’écriture et de photographie sur ses blogs le jardin sauvage et effacements. Point de départ partagé pour l’écriture : six peaux de silence. Mon texte chez elle. no sound is innocent qui d’un son à l’autre qui d’un silence à l’autre (...)

monde qui s’écroule

monde qui s ?écroule... la station qu ?il avait fallu louer... et finir par la vendre... maison avec... pas tenu le choc bien longtemps... assise dans la salle à mange chez tes parents... une chaise près de la fenàªtre... parce que la prise de courant pour sa chaufferette... la lui brancher... pieds pantoufles qu ?elle logeait dedans... y passait ses (...)

premier trajet dans la ville

La photo Street View date de juin 2015 : une façade aux volets clos – dessus, un tag que je ne sais pas déchiffrer. Murs décrépis d’un blanc sali. Apprendre quoi de cette bâtisse, masse austère toute d’angles droits ? Un bloc de passé. Zoom. Des noms de médecins figurent encore sur un panneau. Google m’indique que la clinique Saint-Luc (...)

redoux

redoux - demi sommeil allongé au canapé - cris des conures sur la terrasse - les piafs dans le jardin - grenouilles - l’autre soir grenouilles au premier plan au second le gamin de Bob Marley qui jouait à deux bornes d’ici - la veille un groupe de métal - percevoir les progressions harmoniques - imaginer les temps de harangue - un jour (...)

Kill that Marquise / mise à jour avril 2012

Kill that Marquise mis à jour, beau travail de La dame au chapal à retrouver sur publie.noir. C ?est le 4 janvier 2010 que à§a a commencé. Un truc de début d ?année de se lancer dans quelque chose de neuf. Un moment déjà que revenait régulièrement la tentation du feuilleton. Après tout, à§a s ?était longtemps pratiqué dans la presse. à‡a existait màªme (...)

fenàªtres

fenàªtres... grillages... les rails... tas de cailloux... mauvaises herbes qui poussent... arbrisseaux qui ne pousseront pas... débroussailleuse... moteur agresse... éclats... poussière... ouvrir ces volets métalliques... et l ?espace sans mouvement... rien de figé... en attente... c ?est ville qui pousse... la maison de tes grands-parents... un (...)

bien maintenu le cap au départ

bien maintenu le cap au départ… personne d ?autre d ?arrivé à part toi… foutue manie d ?àªtre en avance… meilleur moment peut-àªtre... cette frange incertaine avant la fàªte… ce temps d ?attente… temps d ?avant le nombre… et des mots qu ?il faut débiter… quand encore possible de mettre les bouts… se dérober comme canasson devant l ?obstacle… de à§a tu (...)

quitter la ville

quitter la ville... récupérer la nationale... vite traversé le centre... pas bien grand ici... impossible de t ?y perdre... t ?y délivrer de tout but... tu t ?arràªterais... voudrais marcher au hasard... à§a que tu aimais quand traînais dans Paris... ce possible d ?aller sans trop savoir... tandis qu ?ici... en mémoire les images du parcours... aucune (...)

injonctions (21)

ne rien retrouver (ni la rage ! ni l’énergie !)ne rien regretter, pas màªme le mouvement mécanique de la montre remontée chaque jour (mais le ressort froid qu’on y trouve) ne rien reconstituer (trop de vides et temps morts)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...