// Mots-clés

écrire en ligne

324 billets

Articles

couper le contact

couper le contact... marcher te ferait du bien.. traverser la route... un panneau dit avenue... un peu plus haut... une borne disait RN 165... devenue quoi ?... màªme le panneau de sortie de ville... repoussé... reculé... que ton regard s ?habitue... tous ces lampadaires... ces enseignes... rouler enveloppé de nuit... ne tombait plus jamais ici... soirs (...)

vous l’attendiez tous les quatre

vous l ?attendiez tous les quatre... en rang d ?oignons dans la petite pièce qui se voulait salon... elle installée dans son fauteuil... les trois mà´mes sur le canapé... son fauteuil à lui restait vide... personne pour s ?y asseoir... ou alors faire semblant.. bref... le temps qu ?elle aille à la cuisine... ferme les volets des chambres... s ?asseyait (...)

une part de soi

c’est d’une chambre qu’il faut démarrer, de l’espace clos où se retirer mais aussi se construire : cabinet de lecture, cabinet d’écoute, lieu de retrait (désormais c’est le bureau qui permet le seul) d’un mercredi matin, temps de latence parce que seulement l’après-midi qu’à vélo ou 102 Peugeot (...)

entre deux (sommaire et deux trois explications)

à‰crire en ligne un récit intitulé entre deux, pas au jour le jour comme pratiqué auparavant sous la forme du feuilleton, mais s’astreindre cependant à régularité. Pourquoi ? Afin de maintenir une continuité dans l’écriture. De prendre le temps de suffisamment travailler le texte avant de le publier (ben oui, le rendre public !). De jeter (...)

quelques-uns debout chez Nico

quelques-uns debout chez Nico... sà »rement... poignée de traînards en train de squatter la grange… sa salle des fàªtes comme il l ?appelait !... aurais été capable d ?en àªtre... une fois lancé !... systématique cette foutue manie de coà »te que coà »te vouloir tenir… bonne dose de speed à l‘intérieur !... y ?a qu ?une chose qui nous mène... la (...)

monologue 9

mà j monologue 9 agora ou panoptique ?

toujours la pluie

toujours la pluie, quelques éclaircies - journée où traquer du passé via le web - à chacun d’y organiser sa mémoire - ses fictions - n’aurais jamais pensé pratiquer l’écriture sous forme épistolaire - à la radio ce midi un universitaire évoque la France invisible - après la silencieuse ! - est-ce que j’effectue un vrai travail ? (...)

injonctions (13)

ne jamais abdiquer l’innommabledépecer les mots quand nécessairen’hurler que pour mesurer le silenceconsigner les mots pour faire place nettene saboter que de l’intérieur (surface et manière suivront)non pas accéder à l’innommé : à petites touches répétées faire qu’il abcèdes’obstiner jusqu’au chaos (...)

tu dis (7)

tu dis : « Le blues, ça t’apprend à te méfier du matin, parce que c’est toujours quand tu te lèves que se révèlent les absences. » tu dis : « Je sais pas si t’as remarqué les dalles qu’ils posent sur leur pelouse, la manie qu’ils ont d’en faire un chemin. » tu dis : « La première fois que j’ai pu traverser un (...)

tu dis (16)

tu dis : « Celui qui jongle, il fait quoi de ses mains une fois qu’il a fini ? » tu dis : « Il reste quoi dans le souvenir du jongleur, sinon toute l’attention entrée dans son corps ? » tu dis : « Jongler avec les mots ? Si et seulement si des trajectoires neuves. » tu dis : « Du poème au tour de passe passe il n’y avait qu’un (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...