// Mots-clés

écrire en ligne

227 billets

Articles

viande

Orléans, rue du faubourg Bannier

injonctions (16)

tes peurs : les passer à l’émeriverre : le briser (tes mains tremblent)te demander ce qui en toi digne du bottleneckdéguerpir plutà´t que t՚agripper (tu as toujours su)faire taire quiconque sifflote (c’est trop de vide)ne plus fermer les yeux (c’est trop de visages)

injonctions (29)

éventrer chaque ligne (qu’elles dégorgent)te méfier des équilibres (c’est qui perd gagne)d’une màªme flamme détruire scories et blocs morts (mais savoir accueillir ce qui s’anime alors dans la nuit)ne plus croire avancer (mais tà¢cher de demeurer debout)

extrait blog 2008

extrait du blog tenu précédemment, daté du 15 février 2008 ; temps nécessaire avant de passer à l’écriture fiction, écriture de l’intime plutà´t qu’auto quoi que ce soit, résonance plus que les faits, ce qui d’eux s’induit en dedans, et ces pans de soi qu’on laisserait à l’abandon sans l’écriture ; pas tant faire trace que défricher Ce n՚était donc que cela le silence (...)

traces Facebook

On crée un blog, puis marre de l’espace impersonnel on bidouille un site grà¢ce à spip. Entre temps le blog disparaît parce que l’hébergeur le décide sans vous demander votre avis. On se dit que c’était une bonne idée d’avoir une adresse à soi pour y déposer ses écritures. Un peu plus tard, on bidouille maladroit et c’est le site qu’il faut reconstruire de zéro ou (...)

injonctions (25)

rogner chaque confiancebriser toute vérité (et en recracher la moelle)modeler chaque silence écarteler ton chant (ainsi il accueillera la nuit)

Entre-deux

C’est aujourd’hui que paraît Entre-deux, aux éditions de La Gidouille. L’écriture a eu lieu ici, sur ce site. Premier jet et corrections ne sont plus accessibles, mais demeurent la bande-son et les notes prises avant et pendant l’écriture. Toujours délicat de présenter ce qu’on a écrit. Dire qu’il s’agit de creuser un timbre-poste, celui des années premières. Dire (...)

I’m on the highway

I’m on the highway... Soyez prudent ! Toujours un peu flippés, dans ces boîtes de location. Pas envie de voir revenir leurs bijoux accidentés. Remarque, il y en avait pour de la thune, dans chaque bagnole qu’ils proposaient. Majorité d’américaines dans le hall d’expo. Cadillac Eldorado, Chevrolet Camaro... Rien qu’une Traction avant 15 six pour les plus (...)

l’homme au chien

L’homme au chien siffle, appelle de peu de syllabes, marche en enjambées décidées — c’est tout droit qu’il va, là où son chien déjà — le rattraper lui passer au collier la laisse qui pend dans sa main, balance au gré du bras qui accompagne le pas. L’homme au chien se projette — c’est un àªtre d’horizon où d’évidence le corps tiède de sa bàªte haletant se soumet — et (...)

ton propre lointain

ne pas devenir ton propre lointain, tu disais qu՚essentiel, et ce geste de ta main, main tendue vers ton torse, faire semblant de t’agripper, tu disais que c՚était à à§a que toute ton énergie, pas toujours, mais qu՚en ce moment, épuisant, pas tant les confins approchés, longtemps que tu les devines, mais à§a, immobile te perdre dans la distance, du dedans un (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...