// Vous lisez...

entre deux | premier jet

gamin cette trouille

gamin cette trouille de la laiterie... ta grand-mère entr ?ouvrant la porte... laque blanc cassé comme celles du placard... les murs de la cuisine... appelant savoir si le croquemitaine... tu te tenais à distance... c ?était l ?obscurité derrière... peur qu ?en surgisse... qu ?on t ?y entraîne... cette fois trépignant de rage... main enserrée sa poigne ferme... ton père qui entre et ordonne qu ?on te foute la paix !... quelle connerie accomplie tu n ?en sais plus rien... seulement le glissé de tes pieds sur le carrelage... tes coups de reins vers l ?arrière... cet étirement du bras... cet autre qui mouline au vide... le bouton rond de la poignée et les traces de cambouis autour... en larmes... le cri dans ta gorge... et l ?air qu ?il faut aller chercher... loin des bonnes résolutions du premier janvier... quand tout effacer et repartir du bon pied... hocher la tàªte affirmatif... décidé à faire plaisir à tous et devenir sage comme une image... qu ?enfin puissent àªtre fiers !... après tout ne demandaient pas la mer à boire... demeurer assis autour de la table... les pieds qui pendent... ne pas les balancer ni les poser sur le barreau de la chaise... immobile et des mains à trop savoir qu ?en faire... ni se dépeigner ni se curer le nez ou les oreilles !... mains posées aux cuisses sur le tergal du pantalon à pince... plis impeccables repassés de peu... momifié de retenue et d ?ennui...

Voir en ligne : extraits précédents

Commentaires