// Vous lisez...

entre deux | premier jet

fossés

fossés... écluses... au loin la digue... bassins salins... quelques prés... eau grise... franche lumière d ?hiver... l ?été les tas de sel pyramides... au soleil et au vent... évaporation lente... jusqu ?à ce que les cristaux... si tu avais pu toi aussi... que du flux enfin... de ce flot mémoire mouvement toujours... que remonte ce qui au dedans sature... fait poids... fait bloc... que décante... cette jouissance guitare en main... boutons volume poussés à fond... bouton rouge du canal saturé... pédales enclenchées... cette sensation aux disques Hendrix... au bide que à§a se tenait... impression d ?une délivrance... et qu ?à jouer et chanter encore mieux... souffle expulsé porté saturation... soulagement dérisoire parce que toujours à renouveler... rejouer aussi souvent que possible... heures dans des piaules à écouter en boucle... boule au ventre expulser... l ?appeler rage ou malaise... lui attribuer terreau qu ?importe !... sa présence et quoi en faire... décanter sinon cristalliser... pas demander l ?impossible... rectangle des bassins... écrire disait Karine... te soulager !... écrire comme pisser le long d ?un mur dans la nuit... main en appui au mur parce que trop raide... toujours une copie dans la boîte à gants... Are you experienced ?... la six... premier concert sur une vraie scène... changeait des bistrots... salle polyvalente de Saint-Macaire... will I live tomorrow ?... l ?aviez choisie pour terminer... solo du batteur en intro... well I just can ?t say right now... lampées de bière pendant qu ?il s ?acharnait sur ses fà »ts... will I live tomorrow ?... regardée combien de fois la vidéo... Royal Albert hall... well I just can ?t say... ce qu ?il pouvait sortir de sa guitare... corps Fender à hauteur du ventre... mains en appui... mouvement des hanches et des épaules... but one thing I know for sure... guitare pour prolongement... de sa chair ce qui sortait par les amplis... prise directe... doigts et gorge màªme souffle... I don ?t live today...

Voir en ligne : extraits précédents

Commentaires