// Mots-clés

entre deux

114 billets

Articles

vous l’attendiez tous les quatre

vous l ?attendiez tous les quatre... en rang d ?oignons dans la petite pièce qui se voulait salon... elle installée dans son fauteuil... les trois mà´mes sur le canapé... son fauteuil à lui restait vide... personne pour s ?y asseoir... ou alors faire semblant.. bref... le temps qu ?elle aille à la cuisine... ferme les volets des chambres... s ?asseyait (...)

entre deux (sommaire et deux trois explications)

à‰crire en ligne un récit intitulé entre deux, pas au jour le jour comme pratiqué auparavant sous la forme du feuilleton, mais s’astreindre cependant à régularité. Pourquoi ? Afin de maintenir une continuité dans l’écriture. De prendre le temps de suffisamment travailler le texte avant de le publier (ben oui, le rendre public !). De jeter (...)

quelques-uns debout chez Nico

quelques-uns debout chez Nico... sà »rement... poignée de traînards en train de squatter la grange… sa salle des fàªtes comme il l ?appelait !... aurais été capable d ?en àªtre... une fois lancé !... systématique cette foutue manie de coà »te que coà »te vouloir tenir… bonne dose de speed à l‘intérieur !... y ?a qu ?une chose qui nous mène... la (...)

casse autos

à€ l ?entrée de la casse automobile, les chiens-loups tiraient sur leurs chaînes. Ils étaient deux, molosses hirsutes. Ne les approchais pas. Demeurais sur le siège gris de la 403 du tonton. Un vrai plaisir que de monter dans celle-ci. Parce que le gyrophare sur le toit. Tout orange. Petit bout de toit sur la cabine aux deux sièges. Gyrophare sur le (...)

cent fois sur le métier

Repris le début du récit en cours, entre deux. Versions précédentes trop polies à mon goà »t, avec encore un narrateur qui pointait son nez pour veiller à la clarté du propos, encombrait la phrase d’adverbes et de liens logiques/chronologiques. Le réveil et la gueule de bois méritent une grammaire spécifique. froid… genou droit… douleur... jambe (...)

n’ont pas touché au puits

n ?ont pas touché au puits... on faisait comment pour combler ?... resurgirait ailleurs la flotte... pà¢tures humides partout autour... emporterait tout peut-àªtre... faà§on maison Usher... pas plus mal en un sens... que tout balayé... et qu ?on n ?en parle plus... plus une trace... suffisaient les quelques photos conservées par tes frères... pas eu le (...)

Neil Young, out on the weekend

Harvest ferait l ?affaire... deux mesures guitare basse batterie... et aussità´t l ?harmonica... parcourir des yeux la bibliothèque... sourire à l ?ordre impeccable... austérité alphabétique... see the lonely boy... out on the weekend...

zone artisanale

zone artisanale… jardinerie… silhouettes d ?oliviers dans leurs pots… rond-point… rétrogrades… quatre voies… glissières de sécurité… talus… rituel chaque premier jour de l ?année... d ?abord les vœux chez la grand-mère et l ?oncle... un tour en voiture jusqu ?aux Peines perdues chez le parrain de ton père... toujours halluciné du nom de la ferme !... (...)

à quoi à§a tient d’àªtre soi

à quoi à§a tient d ?àªtre soi... problème d ?irrigation avait dit le toubib... tout un tas de petits vaisseaux qui là¢chaient les uns après les autres... pour à§a qu ?elle déraillait... plus assez alimenté le cerveau... ce que tes parents avaient compris... te filait un peu la trouille de la voir comme à§a... causant avec les morts... tout en se (...)

jour sans pluie

jour sans pluie - passage de l’homme-télé - toujours le màªme - son papier à en tàªte des impà´ts - qu’il entre pour vérifier que pas de lucarne - convaincu que j’étais flic avant - envoyer des gars comme lui, liste de noms et d’adresses en poche, vous assigneraient un passé ! - parvenu à la moitié d’entre d’eux - (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...