// Mots-clés

entre deux

114 billets

Articles

tu avais suivi l ?affaire de loin

tu avais suivi l ?affaire de loin... préféré signer une procuration pour chez le notaire... qu ?ils se débrouillent... tu avais fait le choix de partir... et puis toi et les paperasses... t ?avait suffi après la mort de ton père... tu avais conduit ta mère dans la Xsara... Philippe et Fabrice vous avait rejoints... ta mère dans tous ses états qu ?ils (...)

vous l’attendiez tous les quatre

vous l ?attendiez tous les quatre... en rang d ?oignons dans la petite pièce qui se voulait salon... elle installée dans son fauteuil... les trois mà´mes sur le canapé... son fauteuil à lui restait vide... personne pour s ?y asseoir... ou alors faire semblant.. bref... le temps qu ?elle aille à la cuisine... ferme les volets des chambres... s ?asseyait (...)

d’un rebordé d’écume crémeuse

Un fort coup de vent d’ouest a bousculé le beau temps ces jours-ci, et la mer, saboulée et secouée sur ses fonds médiocres, presque jusqu’à l’horizon, où persiste une mince bande glauque, est devenue glaiseuse, couleur des flaques qui comblent les fouillent des marnières. Sous un rayon de soleil qui brille ce matin quelques minutes (...)

aller boire un café

aller boire un café... ils auront bien des croissants... la nuit encore... pas avant huit heures... passerelle blanche... traverse au dessus des voies... marches... arrondi comme une arche... pas grand chose de l ?autre cà´té... jamais vu personne monter ces marches... anciens locaux de la Sernam... ton père y venait parfois pour son boulot... service (...)

images hésitantes

images hésitantes... structure bois... gros plan visage bouffi... la barbe... images muettes... radio... ton coude gauche au comptoir... passes la main dans tes cheveux... cette corde... visage cagoulé noir... plancher métal... disjoint... visage... lèvres remuent... c ?était trappe... un vieux hoche la tàªte... hausse les épaules... tout à§a, hein !... (...)

lieux qu’on quitte

lieux qu ?on quitte... lieux qu ?on habite... lieux qui vous hantent... étais-tu jamais parti ?... sous le crà¢ne les allées du jardin... le couloir de l ?étage... les pièces une à une et jusqu ?aux étagères du sous-sol... granuleux du béton sous les doigts... froid du carrelage... sur les vitres de la salle à manger que tu posais encore ton front... (...)

quitter la ville

quitter la ville... récupérer la nationale... vite traversé le centre... pas bien grand ici... impossible de t ?y perdre... t ?y délivrer de tout but... tu t ?arràªterais... voudrais marcher au hasard... à§a que tu aimais quand traînais dans Paris... ce possible d ?aller sans trop savoir... tandis qu ?ici... en mémoire les images du parcours... aucune (...)

Neil Young, A man needs a maid

encore en train de feuilleter quand il était rentré... prose académique... toutes ces notes de bas de page !... avait posé son panier de briquettes près du poàªle... avancé ses mains au dessus... Neil Young démarrait l ?intro au piano... a man needs a maid...

couper le contact

couper le contact... marcher te ferait du bien.. traverser la route... un panneau dit avenue... un peu plus haut... une borne disait RN 165... devenue quoi ?... màªme le panneau de sortie de ville... repoussé... reculé... que ton regard s ?habitue... tous ces lampadaires... ces enseignes... rouler enveloppé de nuit... ne tombait plus jamais ici... soirs (...)

corriger entre deux

après l’avoir laissé reposer, repris de nouveau relecture/correction d’entre deux ; constater le tiraillement permanent entre prose continue et séquences ultra brèves, la nécessité d’un temps de digestion du texte avant d’arriver à un équilibre de ce point de vue-là , non pas tant qu’à la recherche d’un équilibre (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...