// Mots-clés

entre deux

47 billets

Articles

The Clash | I’m so bored with the USA

leur besoin d՚y croire... à ce qu՚on leur raconte... aux mots qu՚on leur assène... bouches en choeur à t՚engluer de valeurs... démocratie... et joie de la fin des dictateurs... t՚avaient màªme asséné le mur de Berlin... ce bonheur de la chute... avais eu droit à tout leur répertoire... Bouvard et Pécuchet format 20 heures... que l՚anarchie facile... ne menait à (...)

George Thorogood, homesick boy

ville à retrouver en creux... comme imprimée au dedans... ville tout comme maison... coz՚ I՚m a homesick boy... been away from home too long... pas pour toi le refrain du bluesman sur la route... ce besoin de laisser derrière toi la ville et ses fantà´mes... les tiens...

variations pont

Extrait du blog datant de novembre 2009, texte oublié exhumé par Strofka Méop le remixeur de textes, écrit à partir de l’article pont du dictionnaire Littré autres articles du site consacrés tout ou partie au pont ; n’aurais pas cru qu’il y en avait autant ! il te permettra de franchir, la dépression ou l’obstacle, celle-ci reliée de ses deux bords, celui-là (...)

timbre poste

Agrandir le plan Agrandir le plan Agrandir le plan

David Bowie, rock’n’roll suicide

tant de fois raconté dernier coup de fil d՚Hendrix... help répété par deux fois répondeur... vrai ou pas quelle importance... à chacun redire... que passe sur nos lèvres... mots défaut d՚aller au bout... bille en tàªte mur du drame... Simenon qu՚aller au bout de soi... pas tant fascination du glauque... de la dope... abîmes des corps... mais ce qui de solitude... (...)

Sham 69, I don’t wanna

l՚usine de landaux face au collège... les gars de la cgt qui distribuaient des tracts... les lire... I don՚t wanna work in a factory... c՚était déjà partir...

ne peut cesser d’àªtre un pont

S՚il ne s՚effondre pas, aucun pont qu՚on a érigé un jour ne peut cesser d՚àªtre un pont. Kafka, Chacun porte une chambre en soi, traduction de Laurent Margantin, publie.net

casse autos

à€ l՚entrée de la casse automobile, les chiens-loups tiraient sur leurs chaînes. Ils étaient deux, molosses hirsutes. Ne les approchais pas. Demeurais sur le siège gris de la 403 du tonton. Un vrai plaisir que de monter dans celle-ci. Parce que le gyrophare sur le toit. Tout orange. Petit bout de toit sur la cabine aux deux sièges. Gyrophare sur le bord droit, (...)

Hendrix, castles made of sand

tu ne savais pas encore... le sentais peut-àªtre... and so castles made of sand... là le mouvant... à§a la vie... fall in the sea.... eventually... cette liste d՚échecs... de vies qui démarrent et aussità´t s՚effondrent... un résumé comme un autre... chà¢teaux de sable que tu laissais derrière toi... mais gamin le plaisir que c՚était... et l՚oubli et l՚abandon... la (...)

région intermédiaire

L’introduction naturelle, le vestibule de l’Océan, qui prépare à bien le sentir, c’est le cours mélancolique des fleuves du Nord-Ouest, les vastes sables du Midi, ou les landes de Bretagne. Toute personne qui va à la mer par ces voies est très frappée de la région intermédiaire qui l’annonce. Le long de ces fleuves, c’est un vague infini de joncs, d’oseraies, de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40