// Mots-clés

fiction

138 billets

Articles

plateau

à propos d’une Citroën GS sur un plateau

rue Anna

Agrandir le plan Le hasard qui t ?a amené là . Sur Google maps, ainsi : taper le nom d ?une ville et l ?arbitraire qui te mène en un point. Basculer sur street view, quitter le plan, presque s ?ancrer au réel. De ces voitures stationnées, l ?une que tu as louée hier soir. La grise. Passée la douane, traversé le rez-de-chaussée de l ?aéroport, entré (...)

Philippe Desjardins | Le corridor des mirages

De tous les romans que nous livrent cette nouvelle rentrée littéraire, Le corridor des mirages de Philippe Desjardins est à coup sà »r le seul qui parvienne à entraîner son lecteur aussi loin dans les arcanes de l ?à¢me humaine. Réfutant d ?emblée, dans une courte préface aux accents de manifeste, l ?étiquette désormais tant galvaudée de l ?autofiction (...)

d’une des possibles causes de la mort du roman-feuilleton

Crash d'hélicoptère en Gironde : Le corps retrouvé vendredi soir est celui du fils du milliardaire chinois, les recherches continuent #AFP— AFP Bordeaux (@AFPBordeaux) December 21, 2013 Ça a commencé comme ça. Un adjectif et trois points de suspension au beau milieu d’une phrase. Coïncidence tragique. Et formule toute faite du drame qui (...)

couper le contact

couper le contact... marcher te ferait du bien.. traverser la route... un panneau dit avenue... un peu plus haut... une borne disait RN 165... devenue quoi ?... màªme le panneau de sortie de ville... repoussé... reculé... que ton regard s ?habitue... tous ces lampadaires... ces enseignes... rouler enveloppé de nuit... ne tombait plus jamais ici... soirs (...)

ne restait pas lourd une fois les paupières closes

ne restait pas lourd une fois les paupières closes... ces papiers qu ?il avait fallu trier avec ta mère... banque administrations assurances... ton père qui s ?occupait de tout à§a... deux étagères dans l ?armoire de leur chambre... chemises cartonnées... étiquettes autocollantes... les màªmes que sur tes bouquins d ?école gamin... son écriture (...)

cent fois sur le métier

Repris le début du récit en cours, entre deux. Versions précédentes trop polies à mon goà »t, avec encore un narrateur qui pointait son nez pour veiller à la clarté du propos, encombrait la phrase d’adverbes et de liens logiques/chronologiques. Le réveil et la gueule de bois méritent une grammaire spécifique. froid… genou droit… douleur... jambe (...)

quelques-uns debout chez Nico

quelques-uns debout chez Nico... sà »rement... poignée de traînards en train de squatter la grange… sa salle des fàªtes comme il l ?appelait !... aurais été capable d ?en àªtre... une fois lancé !... systématique cette foutue manie de coà »te que coà »te vouloir tenir… bonne dose de speed à l‘intérieur !... y ?a qu ?une chose qui nous mène... la (...)

nationale dégagée

nationale dégagée... défilé des lignes blanches... no fun to be alone… maintenir à 140... in love… ton regard se porte au loin... with nobody else… rouler plein ouest... vers l ?océan... well maybe go out… pas près de te gàªner le soleil... tout à l ?heure... quand tu fileras vers l ?estuaire... maybe stay home… remonter un peu la vitre... maybe call (...)

arrachées les haies du bocage

arrachées les haies du bocage... ce que Gracq en écrivait... pays déclos... simple illusion d ?optique... ce particularisme cultivé... vite retrouvé sous ripolin néo-libéral... une terre d ?énergie... ce collègue qui te plaisantait... sa route des vacances... slogan au bas du panneau d ?entrée de ville... et ce mythe de l ?usine à la campagne... pendant (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...