// Mots-clés

fiction

145 billets

Articles

couper le contact

couper le contact... marcher te ferait du bien.. traverser la route... un panneau dit avenue... un peu plus haut... une borne disait RN 165... devenue quoi ?... màªme le panneau de sortie de ville... repoussé... reculé... que ton regard s ?habitue... tous ces lampadaires... ces enseignes... rouler enveloppé de nuit... ne tombait plus jamais ici... soirs (...)

plateau

à propos d’une Citroën GS sur un plateau

appels téléphoniques

C’est tous les jours que j’en reçois des appels téléphoniques depuis des centres d’appels, ou automatisés avec voix synthétique pré-enregistrée. Il est question de fenêtres à changer, de ravalements de façades, d’enquêtes, de sondages, de colis en attente, ou pire, ceux qui annoncent suite à votre recherche d’emploi... Et (...)

la fille du kebab

la fille au kebab l’autre nuit, après le concert, elle avait une chemise cartonnée avec elle, dessus tout un tas d’entrelacs celtiques, elle les avait faits au marker elle m’a expliqué, elle m’a dit qu’elle aimait la Bretagne, que des fois comme ça, elle partait en stop vers l’océan, à la fin, elle m’a dit que (...)

prendre soin de toi

prendre soin de toi, ils en ont de ces mots, c ?est leur faà§on à eux de s’éloigner sans se retourner, de t’installer dans la distance, dans le seul du corps à corps devant la glace et des phrases pour toi-màªme, tu prendras soin de toi, tu prendras bien soin de toi, tu te débrouilleras de toi-màªme, comme si une chance de s’en tirer (...)

naufragés de l’A10

Je n’en avais rien dit jusqu’alors, mais j’ai fait partie de ces automobilistes coincés sur l’A10. D’autant plus en rogne que bloqué à quelques kilomètres de la maison. Et après avoir hésité comme chaque fois entre prendre l’autoroute ou la nationale 20. Il y aurait certainement un truc à écrire à partir de ça. Une (...)

à§a demande du temps d’élucubrer

à§a demande du temps d’élucubrer, du temps et puis de l’application ; un boulot énorme ; pas le choix, tu rognes à pleines dents sur les nuits ; à§a a beau te faire mine de papier mà¢ché, flou et fièvre sur la rétine ; y a rien à faire, c’est plus fort que toi ; màªme si, de temps en temps, tu lèves le pied ; tu jures que compris, (...)

grotesque

ainsi donc c’était dans les grottes que se nichaient les grimaà§ures, visages fantà´mes pour rire et peur, au fond des grottes, en creux de terre, dans l’humide et goutte à goutte, en roche écorche et tout obscur, à la seule lumière des lampes sur nos fronts tous ces visages, vivaient au faisceau s’éteignaient, furtifs multiples (...)

ne pas t’encombrer

ne pas t ?encombrer, tu n ?en savais pas plus, seuls mots entendus, seuls mots retenus dans l’indécis du ràªve, tu t ?imaginais déjà table rase évacuer la gàªne, d ?un revers de main qu ?objets et paperasses glissent au sol, et tans pis pour la casse, c ?était simple, brut, définitif, ce qui te semblait du moins, mais tu as su depuis quelle trappe (...)

W. Chester Burnett | Le style d’une danseuse

William Chester Burnett demeure assez largement méconnu du public européen, et c ?est bien dommage. Auteur d ?une dizaine de polars et romans noirs, il est de cette race d ?écrivains qui ne se laissent pas facilement apprivoiser. Souvent provocateur, parfois màªme déroutant – dans son premier ouvrage, Hell ain ?t a bad place to be (Anyway Press, 1992), (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...