// Mots-clés

mauvais genres

19 billets

Articles

Un passant

Un passant Il ne cherchait sans doute rien de spécial, ce jour-là . Des quelques rares personnes qui le connaissaient et que j’ai pu approcher, aucun ne lui connaissait de goà »t pour quelque collection que ce soit. Il traversait, chaque samedi matin, le marché aux puces qui se tient sur le mail, près du palais de Justice. Mais ce n’était là qu’un prétexte de (...)

2 000 mots

J’aime bien rédiger dix pages par jour, ce qui équivaut à deux mille mots, soit cent quatre-vingt mille sur une période de trois mois ; cela correspond à une bonne longueur, donne un livre dans lequel le lecteur peut joyeusement s’aventurer, si l’histoire est bien conà§ue et ne perd pas de sa fraîcheur. Certains jours, ces dix pages me viennent avec facilité ; à (...)

contes, nouvelles | comment à§a s’écrit

mise à jour progressive ; toutes suggestions d’extraits bienvenues !... Julio Cortazar | Stephen King | Georges Simenon | Julio Cortazar | Raymond Chandler | Philip K.Dick [#un_ancre -]Et la seule manière de réussir cette séquestration momentanée du lecteur, c’est par le biais d’un style fondé sur l’intensité et sur la tension, un style où tous les éléments de (...)

interview express

Interview express, dans l’esprit des portraits chinois, paru sur le blog de Claude Le Nocher, action suspense, bien connu des amateurs de polars. Pour lire les 15 Interviews express, c’est par ici L՚ambiance de vos romans, c՚est plutà´t : Soleil bruineux sur jungle urbaine, ou Grisaille radieuse sur cambrousse pittoresque ? Pour ce qui est du cadre, j’ai (...)

Kill that Marquise / mise à jour avril 2012

Kill that Marquise mis à jour, beau travail de La dame au chapal à retrouver sur publie.noir. C՚est le 4 janvier 2010 que à§a a commencé. Un truc de début d՚année de se lancer dans quelque chose de neuf. Un moment déjà que revenait régulièrement la tentation du feuilleton. Après tout, à§a s՚était longtemps pratiqué dans la presse. à‡a existait màªme encore du temps (...)

lorsqu’il se tut

Lorsqu’il se tut, le matin était proche, et nous nous séparà¢mes pour aller nous coucher. (Ce journal ressemble terriblement aux Contes des Mille et Une nuits, car tout cesse au premier chant du coq, et sans doute fait-il songer aussi à l’apparition, devant Hamlet, du fantà´me de son père.) Bram Stoker, (...)

sans déranger la nuit

Alors, patiemment, froidement, sans déranger la nuit qui l’entourait, le jeune homme prit son revolver et visa. Gaston Leroux, Le Fantà´me de l’Opéra

fiction blues #2

Le comité de réception avait écouté, sans savoir quoi dire ensuite. Des musiques, on en avait entendu des tas. A croire que les àªtres vivants de toutes les galaxies croyaient important d’envoyer des échantillons.

jamais un macchabée n’abolira le hasard

à‰change aujourd’hui avec G@rp qu’on peut lire sur ses blogs : la suite sous peu, l’@robase str@tégique et sur le site de la revue littéraire en ligne Fric-Frac Club. G@rp a aussi publié deux ouvrages chez publie.net dans la collection e-styx : Locked in Syndrome où —hasard objectif !— il revisite la légende de la ville d’Ys, et Motel. Un màªme titre pour son (...)

Hors de

Hors de X |X |X Cet après-midi, rentré du taf un peu plus tà´t. Découvert le cahier qui me sert de journal sur mon bureau. L’avais planqué comme chaque fois parmi la pile de chemises cartonnées pour l’administratif. Comme malheureusement le seul à m’en occuper dans cette baraque. Le seul màªme à s’en soucier ! Le tiendrai désormais ici, directement sur l’ordi (...)

0 | 10