// Vous lisez...

c’est

c’est [hors série]

Cette machine, il le savait, poursuivait sa rengaine selon les instructions d’une bande magnétique, amis son fonctionnement pouvait àªtre modifié en fonction du comportement de son assistance. Il ne s’agissait pas d’un système fermé : elle comparait les réponses des enfants avec ses propres bandes, puis elle les assortissait, les classait et donnait finalement une réponse. Il n’y avait pas place pour une réponse tout à fait singulière parce que la machine éducative ne pouvait reconnaître qu’un nombre limité de catégories. Néanmoins, elle donnait l’impression d’àªtre vivante. C’était un triomphe de la technique. Son avantage sur un professeur humain résidait dans sa capacité de s’occuper individuellement de chaque enfant. Elle ne se contentait pas d’instruire. Une machine éducative pouvait enseigner à un millier d’élèves sans jamais en confondre deux. Ses réponses variaient avec chaque enfant, de sorte qu’elle devenait à chaque fois une entité subtilement différente. Mécanique, bien sà »r, mais d’une complexité presque infinie. Les machines éducatives démontraienty un état de fait dont Jack Bohlen était bien conscient : il y avait une étonnante profondeur dans ce qu’on appelait « artificiel ». Malgré tout, les machines éducatives le dégoà »taient. Car l’ à‰cole Communale tout entière allait dans une direction contraire à ses aspirations : l’école n’était pas là pour informer ni pour éduquer, mais pour modeler les enfants, et d’une manière strictement restrictive. Elle était le lien qui les unissait à leur héritage culturel, et elle colportait cette culture tout entière dans la jeunesse. Les élèves y étaient soumis, car le but était la perpétuation de la culture, et le moindre trait particulier qui pouvait pousser un enfant dans une autre direction devait àªtre éliminé. Jack se rendit compte qu’il s’agissait d’un combat entre la psyché composite de l’école les psychés individuelles des enfants, amis que la première détenait tous les atouts. Un élève qui ne répondait pas d’une manière adéquate était considéré comme autiste — c’est-à -dire orienté selon un facteur subjectif qui prenait la priorité sur sa compréhension de la réalité objective. Et un tel enfant finissait par àªtre renvoyé de l’école, après quoi il devait aller dans une tout autre sorte d’école, conà§ue pour le rééduquer (...). Il n’était plus possible de l’instruire, on ne pouvait plus le traiter que comme un malade. Philip K. Dick, Glissement de temps sur Mars

Commentaires