// Vous lisez...

vie du site

chantier blog

le champ du noir

Chantier d’écriture via blog, tenter de faire le point sur la démarche. Ce qui se joue ici, ce avec quoi jouer : le rapport à la fiction. Le blog littéraire étant souvent perà§u et présenté comme espace d’une mise en scène de l’écriture (avec proportions variables de ces deux composantes selon les blogs), possibilité de jouer sur ce que le lecteur peut penser appartenir ou non à la fiction, en premier lieu le je qui déclare écrire, en second le matériau de la narration entreprise. Ici, écriture sous forme blog de ce qui, sous la forme d’une écriture fictionnelle "traditionnelle" fut à plusieurs reprises synonymes d’échec, le passage au support blog signifiant l’abandon de la fiction, le support devenant source d’une illusion de réel. Illusion de réel confortée via l’usage de vidéos qui n’appartiennent pas au champ de la fiction, ou du moins ne se présentent pas comme telles (mais les images d’un concert d’un groupe obscur ou d’un journal télé...) en màªlant, comme dans certains ouvrages jeunesse, fiction et explications ou témoignages du réel. Ne pas écrire de faà§on linéaire, à la faà§on de ce qui serait destiné à un support papier ou à "l’imitation" numérique de celui-ci, màªme en le truffant de liens ouvrant sur le réel (démarche suivie pour Kill that Marquise ou entre deux, mais proposer différents parcours de lecture (merci Cortazar), via les mots-clés sur la page d’accueil (méthode, ambiance, narration) et ceux associés à chaque post ; de la nécessité pour chaque post d’àªtre lisible à la fois seul et relié à l’ensemble, d’en assurer constitution et cohérence. Retrouver des ingrédients traditionnels de l’écriture fictionnelle, notamment versant polar, comme les effets d’attente en parsemant d’éléments d’ambiance. Mais suspens uniquement lors d’une lecture au fur et à mesure des mises en ligne, le lecteur pouvant choisir d’ignorer les éléments d’ambiance dans une version achevée du récit (et ne plus avoir que le trame, c’est-à -dire pas grand chose...). Utiliser aussi matériaux sonores (enregistrements), photos Google Street, Earth et perso. Ce que pourra devenir le chantier une fois achevé ? sachant que les droits pour les vidéos etc. ... Durée de l’écriture ? Et si les quelques lecteurs entraient dans le jeu via commentaires ? ... à suivre ...

Voir en ligne : le champ du noir - chantier blog

Commentaires