// Vous lisez...

entre deux | premier jet

monde qui s’écroule

monde qui s ?écroule... la station qu ?il avait fallu louer... et finir par la vendre... maison avec... pas tenu le choc bien longtemps... assise dans la salle à mange chez tes parents... une chaise près de la fenàªtre... parce que la prise de courant pour sa chaufferette... la lui brancher... pieds pantoufles qu ?elle logeait dedans... y passait ses journées... un oeil sur la piste de la station au début... le Courrier de l ?Ouest... un peu de tricot... personne n ?avait compris tout de suite... à§a s ?était installé tout doucement... la lecture du journal à voix haute... et relire les màªmes articles... une fois... deux fois... en boucle... les vieux à§a perd la mémoire... le disait elle-màªme... seulement quand elle a commencé à parler du tonton comme s ?il était encore vivant... puis du grand-père... cette valse du passé où la tante Marie était encore là ... avait sa photo dans sa chambre... celle de Philippe... avait déjà commencé à travailler... n ?y étais pas allé à reculons lui vers le boulot... la vie active comme il disait... n ?osait pas dire la vraie mais pas loin... la table à roulettes de la première télé qu ?on lui avait installée... plateau en verre... dessus sa photo de mariage... posaient près d ?un guéridon... grand-père à moustaches... t ?en parlais désormais comme si tu l ?avais connu !... à cà´té un portrait de l ?oncle du temps de son service à Saumur... et le sourire de la tante Marie... toute jeune... cette coiffure qu ?ont les jeunes femmes sur les images de la Libération... chaque année ce rituel de la carte de vœux que vous signiez tous... sur la table de la salle à manger chez ta grand-mère... inconnue qui te regardait dans son cadre sur le buffet... sœur Thérèse... abbaye Notre-Dame des Gardes... 49 120 Saint-Georges des Gardes... bonne sœur là haut sur la colline... s ?il avait fait jour tu aurais pu l ?apercevoir tout à l ?heure... point culminant de tout le coin... y avait passé sa vie... la réclamait la grand-mère les derniers temps... heureusement que parti à la fac à ce moment-là ... week-ends... faisait le tour de la table dans la salle à manger... chapelet à la main... où don ? qu ?alle est Marie ?... corps maigre sous une robe grise... odeur d ?urine... visage creusé... marmonnant la litanie des saints... sainte Marie mère de Dieu... tournant autour de cette table où gamin voitures miniatures sur la toile cirée... moteurs qui braillent et pneus qui crissent... saint Michel... priez pour nous... saints anges de Dieu... priez pour nous... et parvenue à Thérèse d ?Avila repartait pour un tour...

Voir en ligne : extraits précédents

Commentaires