// Mots-clés

morts

41 billets

Articles

accident

Sans doute un pneu qui avait éclaté. La bagnole était partie en sucette sans prévenir. Il se souvenait d’avoir heurté le rail central de sécurité. Une chance qu’il ait fini sa course sur la bande d’arrêt d’urgence. À contresens mais pas sur la chaussée. Et coup de bol qu’il n’y ait eu personne au moment où c’est arrivé. Pas pour rien qu’on l’appelait l’autoroute du (...)

pierre #3

Saint-Doulchard, 2 Rue Alfred Stanke

lettres

http://dtgc.ovh/index.php/2017/05/1... Cliquer sur l’image pour accéder au texte.

plaque

Orléans, faubourg Bannier

plateau

à propos d’une Citroà« n GS sur un plateau

un cimetière pour appui

entrepris cet été la traversée des Rougon-Macquart, lentement mais sà »rement ; c’est sur un cimetière que l’ensemble trouve son appui ; importance des maisons et des jardins, c’est par eux que tout s’organise ; images de la curée et du loup qui très vite se mettent en place Lorsqu՚on sort de Plassans par la porte de Rome, située au sud de la ville, on trouve, à (...)

regarder un dessin avec son fils

regarder avec son fils, dans le sous-sol de la maison natale, un dessin fait par son grand-père, au même âge que lui à peu près, quand adolescent il prenait des cours avec le vague projet, ou le désir réprimé, ou impossible — on sait si peu parfois de ceux qui vous ont transmis la vie —, en tout cas jamais réalisé, de devenir dessinateur industriel, identifier (...)

la chrysalide d’une vie

Il est onze heures lorsque nous sommes à Saint-Bonnet. Nous tentons de mettre la chaudière en marche. Elle s’éteint aussità´t en là¢chant un nuage de fumée nauséabonde. Cathy allume alors la cuisinière et nous nous employons à vider les meubles, trier, empaqueter. Je tire du petit buffet en merisier les livres qu’il contenait, les monte sous les combles. Au retour, (...)

se réveiller avec le souvenir du mort qui a visité ta nuit

se réveiller avec le souvenir du mort qui a visité ta nuit, constater à cette occasion que ce n’est que dans tes rêves que tu parviens à retrouver le visage de ton père, ou dans le souvenir d’une photo que tu avais prise de lui, la seule fois où vous êtes partis ensemble en vacances — il devait avoir à peu près l’âge que tu as maintenant et souriais en prenant la (...)

l’indicible n’est pas tapi dans l’écriture, il est ce qui l’a bien avant déclenchée

l’écriture est le souvenir de leur mort et l’affirmation de ma vie

0 | 10 | 20 | 30 | 40