// Mots-clés

morts

63 billets

Articles

plateau

à propos d’une Citroën GS sur un plateau

l’indicible n’est pas tapi dans l’écriture, il est ce qui l’a bien avant déclenchée

l’écriture est le souvenir de leur mort et l’affirmation de ma vie

ne restait pas lourd une fois les paupières closes

ne restait pas lourd une fois les paupières closes... ces papiers qu ?il avait fallu trier avec ta mère... banque administrations assurances... ton père qui s ?occupait de tout à§a... deux étagères dans l ?armoire de leur chambre... chemises cartonnées... étiquettes autocollantes... les màªmes que sur tes bouquins d ?école gamin... son écriture (...)

tragiques rock

tragiques rock... chanson de Birkin à la radio... ex fan des sixties... d ?autres noms sur la liste... s ?ajoutaient comme si d ?évidence... Bon Scott... Cobain... à chacun ses litanies... vivre vite mourir jeune... too young to die too old for rock ?n ?roll... cette obsession de l ?à¢ge... 76 que sonné le glas des dinosaures... cette faà§on qu ?ils (...)

pessimiste !

pessimiste !... les avaient menés où leurs études ?... toutes ces disserts sur Rimbaud ou Nerval... leurs exposés de singes savants sur le surréalisme ou l ?absurde... où les verrues sur leurs visages ?... quand le vertige ?... du lisse, rien que du lisse... ce vernis de culture... d ?un coup de fard effacer les rides du vieux monde... cette collection (...)

si peu de lettres

si peu de lettres... inutiles quand on peut se voir... dans l ?éloignement que se niche l ?écriture... une vie de peu de rayon... si ce n ?est le service de ton père en Allemagne... jamais su ce qu ?étaient devenues ses lettres... auraient pu t ?aider à comprendre... combler un peu du silence... bien capable de les avoir détruites après la mort de ses (...)

monde qui s’écroule

monde qui s ?écroule... la station qu ?il avait fallu louer... et finir par la vendre... maison avec... pas tenu le choc bien longtemps... assise dans la salle à mange chez tes parents... une chaise près de la fenàªtre... parce que la prise de courant pour sa chaufferette... la lui brancher... pieds pantoufles qu ?elle logeait dedans... y passait ses (...)

tu t ?étais concentré sur une photo accrochée au mur

tu t ?étais concentré sur une photo accrochée au mur... sommet des Alpes sans doute... reconnu le notaire... en gros dix ans plus jeune... tout sourire levait un bras vainqueur... un homme plus à¢gé à cà´té... son père d ?après les explications de ta mère... lui qui s ?était occupé de leur contrat de mariage... et pour la maison aussi... tous notaires (...)

c’est quand qu’on va mourir

C’est quand qu’on va mourir ? C’est la seule question. C’est quand qu’on va mourir ? La seule question à partir d’un moment. En espérant que à§a soit toujours le plus tard possible. Mais on voudrait bien savoir. Combien de temps il reste. Je ne connaissais rien il y a dix ans à cette musique. J’écoutais à (...)

direction Nantes

direction Nantes... un peu plus de ronds-points qu ?avant c ?est tout... l ?hà´pital la polyclinique... et ensuite la première zone commerciale... par là que commencé l ?encerclement... sortie de ville massacrée... ton père emmenait le sien voir les travaux... tour de voiture le dimanche après-midi... impressionnés que tout se monte si vite... qu ?on (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60