// Mots-clés

morts

63 billets

Articles

plateau

à propos d’une Citroën GS sur un plateau

décanter

nous nous étions assis, occupions nos mains nos bouches, mastiquions de ronde en face à face, juste un peu plus bruyants au fil des verres de vin ; ce n ?est qu ?un peu avant le fromage, dans ce creux qui s ?offrait qu ?ils ont pris place, que prononcés leurs prénoms, dit trois fois rien ; les portions pourtant, chacun ; les portions sans relà¢che en (...)

bien embarrassé de le dire

Quelle vue magnifique ! c’est donc ici que la Transfiguration de Raphaël a été admirée pendant deux siècles et demi. Quelle différence avec la triste galerie de marbre gris où elle est enterrée aujourd’hui au fond du Vatican ! Ainsi pendant deux-cent-cinquante ans ce chef d ?œuvre a été ici, deux-cent-cinquante ans !... Ah ! dans trois mois (...)

vases communicants | christine jeanney

Avant le coucher mon père et moi chacun à un lavabo lui se trouvant jaune moi mentant que pas tellement. (Valérie Rouzeau dans Pas revoir) Et aussi ce désir que tu as formulé un jour, un jour gris où ton fauteuil inclinable prenait toute la place dans le salon, avec son tissu turquoise, ses accoudoirs et son assise réglables, aussi le repose-tàªte, un (...)

direction Nantes

direction Nantes... un peu plus de ronds-points qu ?avant c ?est tout... l ?hà´pital la polyclinique... et ensuite la première zone commerciale... par là que commencé l ?encerclement... sortie de ville massacrée... ton père emmenait le sien voir les travaux... tour de voiture le dimanche après-midi... impressionnés que tout se monte si vite... qu ?on (...)

se réveiller avec le souvenir du mort qui a visité ta nuit

se réveiller avec le souvenir du mort qui a visité ta nuit, constater à cette occasion que ce n’est que dans tes rêves que tu parviens à retrouver le visage de ton père, ou dans le souvenir d’une photo que tu avais prise de lui, la seule fois où vous êtes partis ensemble en vacances — il devait avoir à peu près l’âge que tu as (...)

vases communicants / Josée Marcotte

Vases communicants aujourd’hui avec Josée Marcotte. Grand plaisir à suivre non seulement les tribulations maniacofictives de Marge qui ont déjà fait l’objet d’un ouvrage numérique chez publie.net, mais aussi ses Mémoires d’outre-songe, blog sur lequel elle m’accueille aujourd’hui. Après lecture d’un de ses (...)

bien maintenu le cap au départ

bien maintenu le cap au départ… personne d ?autre d ?arrivé à part toi… foutue manie d ?àªtre en avance… meilleur moment peut-àªtre... cette frange incertaine avant la fàªte… ce temps d ?attente… temps d ?avant le nombre… et des mots qu ?il faut débiter… quand encore possible de mettre les bouts… se dérober comme canasson devant l ?obstacle… de à§a tu (...)

je suis mort

Trouvé ça en cherchant un nom pour un personnage ultra secondaire du prochain polar : Il existe donc un Top 10 des morts. Et ces proximités. Un jour, peut-être, tous nos visages, pas que ceux des qui chantent ou prophétisent, tous. Peut-être qu’il existerait aussi un Top 10 pour gens ordinaires. Et imaginer les familles acheter des clics pour (...)

C’est tard que j’ai découvert la tristesse de mon père

C’est tard que j’ai découvert la tristesse de mon père. Lui-màªme probablement l’a découverte tard. Auparavant, il l’avait recouverte d’activité et de besogne - les réveils à cinq heures trente le matin, la journée entière au travail jusqu’au début de la soirée, et la soirée courte à tà´t après dîner s’endormir (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60