// Mots-clés

mémoire

45 billets

Articles

Mannish Boy

tu la voyais nettement plus haute leur colonne

tu la voyais nettement plus haute leur colonne... granit bouffé de lichens... toujours là les mots sur la plaque... bataille de Torfou... 19 septembre 1793... ce passé qui suinte... ce n ?est pas venir s ?y cogner... enveloppe... étouffe... tous ces signes autour... place Travot... rue Marceau... avenue Kléber... et c ?est tardivement que tu les sauras (...)

décades - extraits #1

Je suis né à Cholet, dans les locaux de la clinique Saint Luc. Fermée depuis juin 2013. Google me propose l’image de sa façade aux volets clos ; quelques noms de médecins figurent encore sur un panneau. Impression de délabrement. Impression d’un autre temps malgré les volets roulants. L’austérité de la façade, peut-être ; cette masse à (...)

monde qui s’écroule

monde qui s ?écroule... la station qu ?il avait fallu louer... et finir par la vendre... maison avec... pas tenu le choc bien longtemps... assise dans la salle à mange chez tes parents... une chaise près de la fenàªtre... parce que la prise de courant pour sa chaufferette... la lui brancher... pieds pantoufles qu ?elle logeait dedans... y passait ses (...)

traces Facebook

On crée un blog, puis marre de l’espace impersonnel on bidouille un site grà¢ce à spip. Entre temps le blog disparaît parce que l’hébergeur le décide sans vous demander votre avis. On se dit que c’était une bonne idée d’avoir une adresse à soi pour y déposer ses écritures. Un peu plus tard, on bidouille maladroit et c’est (...)

accalmie

Agrandir le plan accalmie - Blois Orléans par la D951 - colza, pommiers en fleurs - fin de floraison des poiriers, terminée pour les cerisiers - ici on trouve encore des gamines pour incarner Jeanne d’Arc - le pont de Beaugency sera fermé le 1er mai - Jean de Meung dans sa prison et Maigret tapant le carton au Cheval blanc - compil’ stax - (...)

monologue 7

Dans ces calmes déserts il promène les siens jusqu ?à ce que les premiers ces derniers se ferment et que la tàªte là¢chée retourne à sa vieille place. Beckett, Le Dépeupleur version du 21 décembre 2013 Les lui laisser, puisqu ?il voulait pas les vendre. Siens, c ?est beaucoup dire... Jusqu ?à aujourd’hui, il s ?en était pas soucié beaucoup : vu (...)

je ne sais quel reste de présence

Cathy et Ninou se sont mises en devoir de vider le grenier. Elles en ont tiré d’énormes quantités de linge, d’habits pendant que je chassais le Prione, sur les souches du grand pré, sans succès. Le temps s’est remis, après l’orage. Le ciel est d’un bleu violent, acide. Nous passons au grenier et reprenons le grand nettoyage (...)

carnets photos (4)

un boulot comme un autre

Après tout, c’est un boulot comme un autre. Même si, au début, tout le monde s’est un peu foutu de ma gueule. Gardien de cimetière, ou celui qui prépare les morts, je suis sûr que les gens osent pas les charrier. Mais quand je raconte comment je pars tous les matins avec ma camionnette, mes arrosoirs, mes seaux, mes éponges, mes brosses, mes (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40