// Mots-clés

listes

96 billets

Articles

tu dis (20)

tu dis : « Souvent je ferme les yeux, et puis j’attends : mais rien à faire, jamais d ?images, rien que des mots. » tu dis : « Celui ou celle qui voudrait parler de ta vie, et c’est son gouffre que tu entends. » tu dis : « Qu’ils les gardent leurs réponses : je n’ai rien demandé à personne, juste exigé de moi-màªme. » tu dis : « (...)

tu dis (23)

tu dis : « Toujours se méfier de la mémoire des doigts ; autant sur le manche que sur le clavier. » tu dis : « Ne crois pas que tu écrives seul : les morts qui t’accompagnent. » tu dis : « Eux qui te proposent leurs grilles. » tu dis : « Eux qui ralentissent. Qui accentuent. Qui accélèrent. » tu dis : « Le premier mode que tu apprends, si tu (...)

injonctions (12)

te réveiller funambulet’obstiner jusqu’au dégoà »tracler l’os jusqu’au silencene rien perdre, tout brà »leryeux clos palper l’inconsistanthabituer tes mains à reconnaître le videglisser déposer de l’écran nuit à l’écran veillene rien fuir, tout remà¢cherenjamber les fenàªtres avec souplessetenter que ton thorax (...)

tu dis (21)

tu dis : « Toute la journée, j’ai cherché dans chaque pièce de la maison, inspecté chaque meuble, chaque recoin : mais pas une seule trace de sang... » tu dis : « Je m’en doutais. » tu dis : « C’est la nuit seulement que je l’entends : tombe goutte à goutte. » tu dis : « Que dans les livres qu’on voit, et dans les rêves... (...)

tu dis (27)

tu dis : « On les désigne comment, les vies qu’on n’écrit pas ? » tu dis : « Celui qui feuillette le dictionnaire tout le jour, c’est pas du monde qu’il s’éloigne. » tu dis : « Cette confusion, si souvent, de l’isolement et de l’éloignement. » tu dis : « De l’isolement et de la solitude. » tu dis : « De (...)

rolling world diary #5

ça continue, faut bien, pourquoi on sait pas trop ou plutôt si, on sait, mais goût d’amer à mettre dessus les mots, ça continue, le ventre de la terre qui grouille, les pauvres qu’elle avale la Terre, qu’elle broie, qu’elle digère, ça continue, ce qu’on savait déjà , et qu’on trouvait insupportable, qu’on (...)

tu dis (22)

tu dis : « On parlait de tonalité à l’école, pour les textes, jamais du mode. » tu dis : « Sur une guitare, avec cinq notes, tu peux aller loin. » tu dis : « Je sais même pas combien de mots me sont nécessaires. » tu dis : « Les accords, c’était les yeux fermés que je les apprenais, pas moyen autrement. J’ai pas su pour écrire... » tu (...)

tu dis (28)

tu dis : « Il y a des jours où j’ai peur — et du dégoût aussi et de la colère. » tu dis : « C’est pas le nombre qui me fait peur, mais la haine qui se concentre en chacun. » tu dis : « C’était si confortable de demeurer spectateur. » tu dis : « De se prétendre blindé, aussi. » tu dis : « Et à ceux qui raillent en souriant ce (...)

tu dis (30)

tu dis : « J’ai rêvé d’une machine qui dresserait la liste des mots que je n’emploie jamais. » tu dis : « Elle m’apprendrait quoi, cette liste ? » tu dis : « J’écrirais quoi avec ? » tu dis : « Avec ça, écrire des fictions qui t’embarquent dans le neuf ! » tu dis : « Des fictions où, à les relire, tu ne croises jamais (...)

injonctions (18)

abandonner non pas tout souci d’échelle, mais toute hiérarchievérifier qu’un mur tapissé de cartes n’en est pas moins infranchissablete souvenir que pli et déchirure un jour ne font plus qu’unne plus regretter l’absence de cartes spécialisées pour temps de brumete donner pour objectif croquis màªme sommaire à l’usage (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90