// Vous lisez...

c’est

c’est (10)

c’est la phrase et pourtant des livres il y en a à la maison, ne jamais savoir lesquels ni ce qu’ils font là , c’est des livres si t’en veux faut me demander, à§a moi je t’en achète, y’a pas de problème, c’est et dire que moi si j’avais le temps, j’adore à§a les bouquins, c’est si souvent l’objet si rarement l’acte de lire, ce qui en résulte, d’éclosion, de travail, ou alors c’est entendre que pour la culture générale, subir laà¯us sur l’orthographe, pour à§a surtout qu’il faudrait lire, un instant s’imaginer cabinet d’orthographiste, tarifs d ?orthodontiste, c’est entendre sempiternelle difficulté de trouver un orthophoniste, répéter que rien n’est jamais perdu

Chantier ouvert après lecture du C ?était, de Joachim Séné, paru initialement sur le convoi des glossolales, repris ensuite en versions numérique et papier chez publie.net, et consacré au travail d ?un informaticien dans un openspace. à‰voquer le boulot de prof, non pas avec le recul de qui l ?a quitté, mais comme un présent : c ?est. Réflexions désordonnées, images qui se proposent. Démarré en septembre 2012, poursuivre jusqu ?aux prochaines vacances d ?été.

Commentaires