// Mots-clés

listes

96 billets

Articles

injonctions (7)

ne rien oublier du feuun à un mà¢cher tes mortsmoduler ton chant (puisqu ?un seul)ne plus surestimer la distance

injonctions (10)

écouter le chant des fissurest ?autoriser les ràªves mappemonde

c’est (10)

c’est la phrase et pourtant des livres il y en a à la maison, ne jamais savoir lesquels ni ce qu’ils font là , c’est des livres si t’en veux faut me demander, à§a moi je t’en achète, y’a pas de problème, c’est et dire que moi si j’avais le temps, j’adore à§a les bouquins, c’est si souvent (...)

c’est (11)

c’est le paquet de copies en évidence sur le bureau, repousser l’échéance, finir par s’y mettre, c’est rarement jouir de s’en àªtre débarrassé, soulagement du pensum accompli, parce que tout le boulot encore à accomplir avec la classe, l’impression de ne pas avancer, vertige des écarts si grands d’un mà´me (...)

injonctions (18)

abandonner non pas tout souci d’échelle, mais toute hiérarchievérifier qu’un mur tapissé de cartes n’en est pas moins infranchissablete souvenir que pli et déchirure un jour ne font plus qu’unne plus regretter l’absence de cartes spécialisées pour temps de brumete donner pour objectif croquis màªme sommaire à l’usage (...)

c’est (16)

c’est le rituel des conseils de classe, une fois terminés traverser la cour plongée dans la nuit, vague crainte de se retrouver enfermé, c’est consacrer moins de trois minutes par élève, c’est l’expression au cas par cas signifiant bref échange décidant de la formule apposée en bas du bulletin, c’est l’expression (...)

c’est (20)

c’est la clochette du tram et le grincement des rails dans le virage, silhouettes entr’aperà§ues qui vont vers la ville, c’est le train de marchandises vers dix heures cinquante et qu’il n’en finit pas, c’est derrière l’écran la fenàªtre, la rue en contrebas, le toit du gymnase, une rangée d’immeubles (...)

tu dis (10)

tu dis : « On croit en avoir fini avec le dehors et il suffit d’un jour de pluie... » tu dis : « Pas tellement que la pluie me gêne assis devant l’écran du bureau, mais qu’elle dure : une telle affirmation dans la dilution grise. » tu dis : « La pluie parfois redouble, comme l’angoisse... » tu dis : « Pas que l’angoisse (...)

c’est (39)

c’est entendre tout au long d’une réunion que les documents aperà§us sur un écran seront envoyés par mèl, et se demander ce qu’on est venu faire, c’est la découverte de l’emploi du temps, et comment chacun se met dans un coin pour l’analyser, à l’abri des regards, guettant parfois si d’aucun par dessus (...)

c’est (42)

c’est, depuis la fenàªtre de la salle, regarder l’employé municipal, pantalon bleu gilet orange fluo, comment il navigue entre les gosses assis devant le bahut, saisit de sa pince les bouteilles vides, emballages de gà¢teaux, de chips, rempli son sac poubelle transparent, c’est le rire de certains, c’est des paires de baskets (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90