// Mots-clés

estuaire

10 billets

Articles

carnet d’itinérant 4 et suivants

13 juillet 2011 Indre-Paimboeuf canal de l’estuaire, l’eau domestiquée, tout un tas d’écluses ; prairies, vaches, fossés couverts de lentilles, routes bordées de peupliers sous le vent ; et bientà´t à l’horizon les cheminées de la reffinerie de Saint-Nazaire la coulée vers la mer est aussi coulée vers l’industrie lourde (...)

virant sensiblement au sombre

Vers l’aval, Nantes essaime par grappes, le long de son estuaire, une partie de sa substance usinière en agrégats qui prolifèrent anarchiquement : une nébuleuse industrielle peu condensée, où la campagne trouve encore à s’installer largement dans les intervalles. De part et d’autre de la ville, la Loire des raffineries de pétrole et la (...)

carnet d’itinérant 4 et suivants / photos

détachement

Ville de chantiers, de constructions navales, de bateaux en partance, ville détruite, ville d’estuaire où les choses passent et repassent, les yeux tournés vers le large, tournant le dos aux marais qui l’isolent des terres, ville de béton, de bassins et d’eau, par nécessité donc, Saint-Nazaire cultive un joli jeu : celui du (...)

vous vous taisiez

vous vous taisiez... silence autour... élan du pont au dessus de l ?estuaire... deviniez Saint-Nazaire dans sa brume... cheminées loupiotes rouges... torches... un pétrolier parfois... structures floutées... masses lignes adoucies... estompé que là -bas métal... des gars qui bossent... regarder silencieux... livrés au lieu... contempler non... pas l (...)

carnets d’itinérant

Questembert – Pénestin Croisé hier un trio d ?Anglais sur le camping, à vélo depuis Hendaye, en route vers l ?Angleterre, évoquent un couple qu ?ils ont rencontré, descendu à vélo jusqu ?au Cap, coup de cidre offert par l ?adjoint à la culture, à§a cause camping-car et pàªche, concert gratuit ce soir sous la halle, du seizième siècle s ?il vous plaît, (...)

tu relèves la tàªte

tu relèves la tàªte pour coup d ?œil au clocher… sà »rement visible d ?ici l ?horloge… y aller en douceur... pas grand-chose mais... respirer fort… toujours un peu flippants ces espèces de vertiges… les lendemains de cuite surtout… inutile de davantage lever la tàªte… t ?éloigner plutà´t… pas la peine d ?aller bien loin !... tension ?... respirer fort… (...)

s’avanà§ant vers ta mère

s ?avanà§ant vers ta mère... elle debout près de la table... baiser déposé venait vers vous... sa démarche mal assurée... dos voà »té... gestes lents... grand corps raide qui se penchait vers vous... un à un vous embrassait... tassé de fatigue... pas le boulot leur faisait pas peur à ses gars !... ni les coups de rouge !... et puis la route... toujours (...)

passer par la plage

passer par la plage... deux trois courses vite fait à Saint-Martin-les Pins... après seulement à la baraque... tellement plus doué pour les départs... I wish you ?d hurry up and rescue me... tu rouleras sur le boulevard désert... rangeras ta voiture sur le cà´té... bandes blanches... sable bitume... trottoirs roses... raffinerie torches... so I can be (...)

photos du pont en construction

photos du pont en construction... demander à ton frère de les scanner... série... expliquer comment... à part photos de famille... communions aube blanche... mariage endimanchés... repas de baptàªme... en ligne devant le parterre aux camélias... goà »t des chantiers... mais pas tant pour les deux maisons... well, I don ?t... ce soin de chaque étape... (...)