// Vous lisez...

entre deux | premier jet

passer par la plage

passer par la plage... deux trois courses vite fait à Saint-Martin-les Pins... après seulement à la baraque... tellement plus doué pour les départs... I wish you ?d hurry up and rescue me... tu rouleras sur le boulevard désert... rangeras ta voiture sur le cà´té... bandes blanches... sable bitume... trottoirs roses... raffinerie torches... so I can be on my miserable way... silhouette de ton oncle dans sa cuisine... contre-jour matins d ?été... téléphone... agenda pages noircies gaz-oil... litrages relevés sur les volucompteurs... longue jauge métal vérifier ce qui en cuve... livraison appeler Donges... I don ?t... tu descendras... marches béton... live today... te dirigeras vers les pins au pied du pont... promenade rituelle... parcours tiens... tu t ?arràªteras... estuaire... silhouette de la ville... l ?idée plaisait à ton père... qu ?une ville américaine... à défaut de traverser l ?Atlantique... espèce d ?au-delà à portée de roues... balade de bloc en bloc sur avenues larges... it ?s such a shame to waste your time away like this... emmenait tous ceux qui passaient à Saint-Martin... déjà rien que pour le pont... la vue qu ?on avait d ?en haut... ce qu ?on arrivait à faire maintenant... existing... puis les entraînait dans une traversée de Saint-Nazaire... valait le coup d ?oeil la ville phénix... rasée plus rien des tonnes de bombes... béton base sous-marine... quasi six mètres la dalle de béton... tu penses qu ?à§a risquait pas d ?bouger !... et ce qu ?on avait fait sur champ de ruines... màªme des églises tout en béton... ne disait pas qu ?il aimait... seulement fallait avoir vu à§a... au moins une fois dans sa vie... sans compter que c ?était l ?avenir les Américains... leurs fameux dix ans d ?avance... et puis trouver de quoi passer le temps... pas bien terrible pour la baignade le coin... tout du long de la plage ces panneaux nageur au bras levé... vase qui vous prend... la voyais bien marée basse... imaginais t ?y empàªtrer... bander muscles mais rien à faire... t ?épuiser... leurre ici l ?énergie...

Voir en ligne : extraits précédents

Commentaires