// Vous lisez...

au fil des jours

carnets d’itinérant

21-22 juillet 2012

Questembert – Pénestin Croisé hier un trio d ?Anglais sur le camping, à vélo depuis Hendaye, en route vers l ?Angleterre, évoquent un couple qu ?ils ont rencontré, descendu à vélo jusqu ?au Cap, coup de cidre offert par l ?adjoint à la culture, à§a cause camping-car et pàªche, concert gratuit ce soir sous la halle, du seizième siècle s ?il vous plaît, sans compter tous les commerces autour, rien ne manque, deux trois clichés sur la Corse, terrains vendus maisons qui pètent, des truites à foison dans l ?étang d ?à cà´té, la fille de l ?accueil ne saurait pas les préparer, vider godet mà¢cher quatre quart et s ?esquiver, rares que les incursions dans le monde soient concluantes, trio de mà´mes sous la halle, keep the secret leur nom, on les trouve sur facebook d ?après le chanteur guitariste, pas mauvais, màªme si sono indigente, voix noyée batterie surabondante, énergie rage dans le jeu, les quelques paroles entravées, et màªme des belles harmonies vocales, partir au premier morceau du groupe suivant, les pros de la soirée, rock alternatif bruyant, plus envie trop formaté, Ouest France titre sur la venue de Dylan à Carhaix, route pour Arzal toute de cà´tes et descentes, à onze heures à Arzal, pousser jusqu ?à Pénestin, passer le barrage, y àªtre passé il y a 20 ans, parti de la Roche Bernard, sortir de l ?estuaire de la Vilaine, semaine de bateau dans le golfe, devenu quoi Guy, revu une fois à Angers, lui avoir donné ma première guitare, à§a serait bien s ?il passait par là , faisait un signe, on peut toujours ràªver, màªme si peut-àªtre guère plus de chance que de croiser Dylan sur un vélo cheminant vers les Vieilles Charrues, autour de la tente joueurs de boules et de palets, commencé à voir la mer sur les hauteurs de Muzillac, gamins ravis parce que la mer, et puis les paysages qui changent peu à peu, en feront quoi de ces semaines de route ?

Commentaires