// Mots-clés

blues

29 billets

Articles

Muddy Waters

Muddy Waters, pas la pollution, non, mais surnom donné par une grand-mère, et à§a devient nom de scène, d’un gamin qui joue dans la boue, et mouvement de la terre qu’on travaille vers la ville, homme charnière, Lomax qui l’enregistre et lui demande s’il connaissait Johnson, et Waters de lui parler de Son House, ceux du passé (...)

George Thorogood, homesick boy

ville à retrouver en creux... comme imprimée au dedans... ville tout comme maison... coz ? I ?m a homesick boy... been away from home too long... pas pour toi le refrain du bluesman sur la route... ce besoin de laisser derrière toi la ville et ses fantà´mes... les tiens...

journal d’un (38)

Je me souviens de ces blues où s’allonger équivaut à renoncer, et à soi et au monde. précédent | suivant

money

3:53 I shall do for you at the moment a little taste of what we call blues, and what I say blues, I say with two lips, blues and this is a music that has a feeling, a feeling that ah, of hardships, and things that ah, one goes through when he doesn’t have any money, you know hardships, any money, d’une musique qui a trait à une (...)

de ces bouts de vers qui vous construisent

Constat : consacré pas mal de temps à la musique depuis trente ans ; en ai écouté, joué ; ai souvent intégré des extraits de chansons dans ce que j ?ai écrit ; persuadé qu ?on est nombreux à garder en mémoire des bribes de chanson, deux ou trois vers qui ont frappé juste à un moment de nos vies, grà¢ce auxquels on a eu l ?impression (parfois illusoire) (...)

Little Robert

Alan Lomax à la recherche de Robert Johnson, et celui-ci étant mort enregistre Son House et Muddy Waters, tellement plus de poids qu’une légende de pacte avec le diable, d’une part un de ceux qui se tient au plus près du blues d’avant l’industrie du disque — se méfier de l’expression blues des origines employée ici (...)

dans son sang

rare qu’on abandonne une légende, ainsi de celle entourant Robert Johnson, comment elle peut s’enrichir, se développer pour mieux booster les ventes — constater amer que les formes d’art qui les premières m’aient été accessibles sont boursouflées de légendes aux relents idéologiques douteux sinon nauséabonds, de surcroît (...)

variations tempo

I received one compliment one time from a critic who said taht he could kisten all night to the blues and never get bored because of the way I manipulate them. I play one slow, fast and then medium. But all of them have something that I’m trying to say to the people. B.B. King, Blues guitar, a method by B.B. King Se souvenir d’un autre (...)

but don’t ask me what I think of you

I can’t help about the shape I’m in I can’t sing, I ain’t pretty and my legs are thin But don’t ask me what I think of you I might not give the answer that you want me to Peter Green, Oh well

0 | 10 | 20

Catégories

notes sur le blues

écoutes