// Vous lisez...

au fil des jours

les nuées viennent du nord

les nuées viennent du nord - un gars à la radio parle de Jérà´me Lindon et qu’ils se déconnectent d’Internet quand il écrit, évoque l’immédiateté et que sans garde fous, il n’ose pas dire garde fou, étrangement dit garde corps, qu’écrire en délai bref c’est comme écrire pour un journal - grogner dans la demi sieste que Balzac et d’autres ! - il ajoute que l’écriture est urgence - les nuées sont au nord et il gràªle, penser au plant de tomates, couvrir le chà¢ssis - les nuées sont brèves, aimer le mot embellie et penser à Julien Gracq - se dire que à§a pourrait àªtre ainsi l’écriture dans ces carnets parce qu’avoir ce matin bossé sur un texte à paraître ici, et travail de mémoire qui va avec - traces, garder plutà´t que laisser - donner traces et que se débrouille chacun avec les siennes et/ou celles-ci

au nord depuis le bureau

au sud

vue du jardin

vue de la bàªte du dehors

Commentaires