// Mots-clés

quotidien

68 billets

Articles

05|02|18

journal du 5 février 18

crevaison

constater, rentrant du boulot à vélo à midi, la crevaison du pneu arrière, se souvenir des bouts de verre sur la piste cyclable, éclats des bouteilles brisées là le samedi soir ou un autre jour, le long de la ligne du tram, derrière le supermarché de centre-ville, à proximité du lycée, éclats qui brillent au soleil, s’être ingénié à les éviter, (...)

mini complainte du progrès

aperà§u cette semaine au supermarché une poubelle automatique à ouverture infrarouge ; pas belle la langue de l ?objet, tout en surcharge d ?adjectifs et compléments, langue lourde de qui en veut pour son pognon ; découvert ce matin, vérifiant pendant qu ?écrire que l ?on usait bien du mot sèche-mains, un engin extraordinaire : sèche-mains multimédia (...)

éclaircies dominantes

éclaircies dominantes - repris le boulot - n’y entendre parler politique que sur le mode de l’ironie ou presque - règne du désabusé, du moins le paraître - désherbé oignons et échalotes - demain Vivonne, l’herbe y sera haute - cette pente naturelle à la friche - peut-àªtre qu’ici aussi il faudrait désherber, à l’intérieur (...)

journal vidéo 2018 | le sommaire

sommaire du journal vidéo et de ses compilations pour l’année 2018

monologue 5

monologue 5 mis à jour deux fauves

journal vidéo 2019 | le sommaire

pour visionner les journaux vidéos jour par jour (année 2019) pour accéder aux compiles du dimanche de cette année (année 2019) on peut aussi cliquer sur les vignettes ci-dessous : Compiles 2019 cliquer sur YouTube pour accès au plein écran

#instantanés

les #instantanés seront comme des prises de vue, photos ou vidéos volées, des instants creusets où travailler le multiple des perceptions, où travailler la linéarité de l’écrit, un moyen de maintenir l’écriture dans le temps du quotidien, des fragments

je connais des maisons

je connais des maisons debout comme des miroirs, arbustes ensauvagés de ronces, lierre qui grimpe jusqu’au toit, fenêtres aux volets pas même clos et rideaux qui grisaillent

c’est une horrible histoire

C’est une horrible histoire pour cause d’impayés pour un dossier manquant un simple dossier qui a coà »té la vie une bougie mal éteinte c’est terrible connu des services sociaux à l’origine du drame selon les premiers éléments de l’enquàªte ce monsieur était si gentil ne payait plus ses loyers ni ses factures (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60