// Vous lisez...

notes de chevet

l’ombre d’une branche d’amandier

contempler, un jour de grand soleil, fenêtre de la chambre ouverte, mais rideau tiré, regarder l’ombre d’une branche de l’amandier, ombre portée dans les plis du rideau rouge, mouvements simultanés de la branche et du tissu, de l’ombre et de son support, feuilles qui s’incurvent légèrement comme celles du pêcher, rondeur oblongue des fruits, lignes de la branche — mais il faudra bientôt la couper : les jours de vent elle frotte contre la vitre.

Commentaires