// Mots-clés

écrire

88 billets

Articles

à chat perché

Je ne peux m’expliquer rien au monde que d’une seule faà§on : par le désespoir. Dans ce monde que je ne comprends pas, dont je ne peux rien admettre, où je ne peux rien désirer (nous sommes trop loin de compte), je suis obligé par surcroît à une certaine tenue, à peu près n’importe laquelle, mais une tenue. Mais alors si je suppose à tout le monde le màªme handicap, (...)

pas de visage

Sous la rubrique « choses qui perdent à àªtre peintes », à cà´té des fleurs de cerisier ou de kerrie, en l’an mil, à Kyà´to, dans le palais de l’impératrice, Sei Shà´nagon note : « Le visage des hommes ou des femmes dont on vante la beauté dans les romans sans qu’on les voie jamais. » Gustave Flaubert évoque dans une lettre à Charpentier la beauté fascinante des héros de (...)

fictions que tu croises

Ces fictions croisées le temps de la lecture d’une page, pas si sûr qu’aussitôt lues, aussitôt abandonnées : ce soir, deux mille mots du mardi accomplis, demeure ce chien, berger d’Anatolie, protecteur des troupeaux qui combat ours et loups, de même se mesurer à un lion, qui aurait été employé au combat, capable de sauter sur un cheval et faire tomber un cavalier, (...)

l’indicible n’est pas tapi dans l’écriture, il est ce qui l’a bien avant déclenchée

l’écriture est le souvenir de leur mort et l’affirmation de ma vie

des contours moins fermes

Quant l’observation de moi-màªme, je m’y oblige, ne fà »t-ce que pour entrer en composition avec cet individu auprès de qui je serai jusqu՚au bout forcé de vivre, mais une familiarité de près de soixante ans comporte encore bien des chances d’erreur. Au plus profond, ma connaissance de moi-màªme est obscure, intérieure, informulée, secrète comme une complicité. Au (...)

lu Autobiographie des objets

Autobiographie des objets, écriture fragments organisée à première vue autour d’une liste d’objets, l’avoir reà§ue ainsi lors de la lecture initiale sur le site de Franà§ois Bon, à la seconde lecture seulement percevoir qu’au delà des objets, l’autobiographie d’un écrivain, plus précisément d’un cheminement vers l’écriture : Un peu plus tard je change de vie, et j’avais (...)

ne passe plus

Entrepris hier de dactylographier. Toute la journée sur l’ordinateur, avec des intermèdes douloureux où je reprends des passages sur lesquels la mise au net, en caractères normalisés, jette sa lumière brutale, décapante, dramatique. Ce dont on s’accomode au stade antérieur, sur manuscrit, ne passe plus. Un regain d’énergie, la volonté d’en finir m’aide à (...)

bibliobio

Suis né à Cholet, Maine-et-Loire, un jour de janvier 1966. Entré en lecture par la série des Davy Crockett de Tom Hill, dans la bibliothèque rose. Un gamin libre qui construit sa vie tout seul, tolérant envers les Indiens. Quoi de mieux ? Enfance au bord d’une nationale, dans l’entre deux de la ville qui s’effiloche, de la campagne qu’on mite puis grignote. (...)

toujours la pluie

toujours la pluie, quelques éclaircies - journée où traquer du passé via le web - à chacun d’y organiser sa mémoire - ses fictions - n’aurais jamais pensé pratiquer l’écriture sous forme épistolaire - à la radio ce midi un universitaire évoque la France invisible - après la silencieuse ! - est-ce que j’effectue un vrai travail ? - on est passé en 24 heures de vrai (...)

tu dis (25)

tu dis : « Pas pour fuir que je creuse les heures du matin. » tu dis : « Rien à oublier dans la fiction ! » tu dis : « Mais quand même renoncer est difficile, il reste quoi d’autre sinon ? » tu dis : « Il faut bien avoir quelques rendez-vous avec soi. » tu dis : « Pas de prix ce truc : seul, s՚assurer qu’encore vivant. » tu dis : « Non, j’en vis pas comme ils (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80