// Mots-clés

fantastique

45 billets

Articles

plateau

à propos d’une Citroën GS sur un plateau

lorsqu’il se tut

Lorsqu’il se tut, le matin était proche, et nous nous séparà¢mes pour aller nous coucher. (Ce journal ressemble terriblement aux Contes des Mille et Une nuits, car tout cesse au premier chant du coq, et sans doute fait-il songer aussi à l’apparition, devant Hamlet, du fantà´me de son père.) Bram Stoker, (...)

street view, outil fantastique

Pont Georges V, Orléans. Plus de vingt ans maintenant que j’habite l’agglo, à quelques mois près la moitié de ma vie, et jamais il ne m’était arrivé un truc pareil : vouloir aller boire un coup en terrasse et Agrandir le plan constater que parfois sujet aux (...)

un folklore à sa convenance

Mais il y a folkloristes et folkloristes. J’en ai vu de singuliers, quelques-uns d’effarants.On se fait un folklore à sa convenance. On attend des fées. On part à leur rencontre, le bà¢ton du pèlerin à la main. Elles ne viennent pas, elles ne répondent pas, et le bon peuple, sommé de dire où elles sont, ne sait pas ce qu’on lui veut. (...)

la jeune fille du parc

J ?en aurai mis du temps à comprendre. Comment j ?aurais pu me douter la première fois ? La faà§on dont elle était apparue, toute droite sur son vélo. Traversant l ?allée centrale du parc, toute souple sur les pédales. Belle dans sa robe blanche. Toute souple et belle. Seules réflexions que je m ?étais faites alors. Jeune beauté matinale, toute vive et (...)

en compagnie des amis trépassés

C’est une croyance généralement répandue que les à¢mes du purgatoire ont tous les ans vingt-quatre heures de répit à leur souffrances, à l’époque de la fàªte des Trépassés. Cette croyance n’est pas particulière au pays ; on la retrouve dans un fabliau du Moyen Age. Ce qui est particulier au département de la manche, ou plutà´t à une (...)

Un passant

Un passant Il ne cherchait sans doute rien de spécial, ce jour-là . Des quelques rares personnes qui le connaissaient et que j’ai pu approcher, aucun ne lui connaissait de goà »t pour quelque collection que ce soit. Il traversait, chaque samedi matin, le marché aux puces qui se tient sur le mail, près du palais de Justice. Mais ce n’était (...)

sur le fleuve

c’était fini le temps qu’un seul bateau, c’était en file indienne qu’ils circulaient maintenant, la ville avait tellement grandi, on avait ajouté des moteurs aux embarcations mais le plus important était que la tradition se perpétue, qu’on continue encore sur le fleuve, qu’on continue de ramener à la source les corps (...)

le visiteur

ce coup-ci j’ai pas eu à aller chercher bien loin, il y a une maison abandonéne près de chez moi, dans le lotissement, je l’aperçois là, depuis la fenêtre de mon bureau, il y a tout un tas de végétation qui pousse, du lierre, des herbes folles, les volets sont cassés, on n’y voit jamais personne, la seule chose qui change c’est (...)

je n’aurais jamais cru ça possible

Je n’aurais jamais cru ça possible : que le taxi dans lequel vous êtes monté subisse une crevaison. Ni ce qui a suivi d’ailleurs. J’ai préféré rentrer à pieds malgré la proposition du chauffeur d’appeler un de ses collègues. Marcher me ferait du bien après toutes ces heures de train. Et puis je n’étais pas chargé. Juste mon (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40