// Mots-clés

lectures

165 billets

Articles

05. tout y est paix

La rue est bruyante ; de surcroît on bà¢tit de l ?autre cà´té, presque en face ; en face ce n ?est pas l ?église, ce sont des maisons pleines de gens ; pourtant, àªtre seul dans une pièce, ce peut àªtre la condition de la vie ; àªtre seul dans un appartement – provisoirement pour àªtre précis – une condition de bonheur (une seulement : à quoi me (...)

moi, mauvais vitrier

Et, ivre de ma folie, je lui criai furieusement : « La vie en beau ! la vie en beau ! » La littérature toujours là pour un peu mieux saisir le monde et l’humain, et tout particulièrement dans leurs écarts. Lu hier un bouquin de Kay Jamison, psychiatre et elle-même maniaco-dépressive. Renvoyait à un poème en prose de Baudelaire, "Le mauvais (...)

La Maison du Chat-qui-pelote

D’abord le regard d’un peintre dans une rue de Paris, et pour finir un poète qui, à la lecture d’une inscription sur une pierre tombale, au cimetière Montparnasse, devine la tragédie. Deux figures de l’artiste, le génie qui dévore son entourage et réussit dans le monde, le poète sensible aux traces, màªme infimes, laissées (...)

01|03|18

journal vidéo du 27 février

Les comédiens sans le savoir

un cousin de province à Paris

tàªte là¢chée

Dans ces calmes déserts il promène les siens jusqu’à ce que les premiers ces derniers se ferment et que la tàªte là¢chée retourne à sa vieille place. Beckett, Le Dépeupleur

lu Les Amazones

Lu Les Amazones de Josée Marcotte. Pour situer, ce qu’on peut lire sur la quatrième de couverture : à€ l ?aube du millénaire post-capitaliste, le monde est en guerre. Dans une caverne sombre de la foràªt bordant le grand fleuve, deux Amazones se cachent. De qui, de quoi ? Depuis leur naissance, elles n ?ont connu que l ?emprise de leurs (...)

yeux morts

Les plus terribles, ce sont les yeux morts et on rencontre de plus en plus de gens qui ont les yeux morts. Simenon, La neige était sale

pacte

Un pacte, simplement. Pour vous, le primum vivre, deinde philosophare s’investit à fond dans le vivere historique, ce qui est fort bien et est peut-àªtre la seule faà§on de préparer le terrain pour le philosopher et le poétiser de demain. Mais j’ai à cœur de supprimer la divergence qui nous accable et c’est pour cela que je vous (...)

01.habiter une chambre

Qu ?est-ce que s ?approprier un lieu ? A partir de quand un lieu devient-il vraiment và´tre ?

... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 |...