// Vous lisez...

fragments

horriblant de nos cris

Usons ici le fiel de nos fà¢cheuses vies, Horriblant de nos cris les ombres de ces bois Agrippa d’Aubigné, Stances

Commentaires