// Mots-clés

blues

28 billets

Articles

RB | en cours

gros chantier du moment ; mise en ligne progressive

de ces bouts de vers qui vous construisent

Constat : consacré pas mal de temps à la musique depuis trente ans ; en ai écouté, joué ; ai souvent intégré des extraits de chansons dans ce que j՚ai écrit ; persuadé qu՚on est nombreux à garder en mémoire des bribes de chanson, deux ou trois vers qui ont frappé juste à un moment de nos vies, grà¢ce auxquels on a eu l՚impression (parfois illusoire) d՚un peu mieux (...)

destins de musiciens

à propos de Kokomo Arnold et Elmore James

journal d’un (38)

Je me souviens de ces blues où s’allonger équivaut à renoncer, et à soi et au monde. précédent | suivant

George Thorogood, homesick boy

ville à retrouver en creux... comme imprimée au dedans... ville tout comme maison... coz՚ I՚m a homesick boy... been away from home too long... pas pour toi le refrain du bluesman sur la route... ce besoin de laisser derrière toi la ville et ses fantà´mes... les tiens...

Memphis Slim, everyday I have the blues

àªtre celui qui cherche... du boulot... un endroit où se poser... où ne plus àªtre seul et la grande ville autour de soi... down the line where I՚m better known... everyday I have the blues... poussé à bout... écrasé de tout ce qui pèse...

but don’t ask me what I think of you

I can’t help about the shape I’m in I can’t sing, I ain’t pretty and my legs are thin But don’t ask me what I think of you I might not give the answer that you want me to Peter Green, Oh well

Muddy Waters

Muddy Waters, pas la pollution, non, mais surnom donné par une grand-mère, et à§a devient nom de scène, d’un gamin qui joue dans la boue, et mouvement de la terre qu’on travaille vers la ville, homme charnière, Lomax qui l’enregistre et lui demande s’il connaissait Johnson, et Waters de lui parler de Son House, ceux du passé qu’il porte, ombre portée, des savoirs (...)

fiction blues #1

à écouter avant, pendant ou après la lecture... hard times, hard times, assis à la table de ta cuisine, un mug de café et tes clopes, écouter en boucle, les machines le permettent, sans avoir besoin de te relever, monter le volume et que à§a s’installe, quoi c’est pas ton affaire, le piano qui tient l’ensemble, les phrasés brefs de la guitare, ne pas dire (...)

fiction blues #2

Le comité de réception avait écouté, sans savoir quoi dire ensuite. Des musiques, on en avait entendu des tas. A croire que les àªtres vivants de toutes les galaxies croyaient important d’envoyer des échantillons.

0 | 10 | 20

Catégories

notes sur le blues

écoutes