// Mots-clés

publie.net

28 billets

Articles

en soutien

Appris ce soir que Gallimard s’en prenait aux éditions publie.net à propos de la traduction par Franà§ois Bon du Vieil homme et la mer d ?Hemingway. En soutien — màªme si c’est pas grand chose — à celui qui a été l’initiateur généreux d’un espace de liberté et de création éditoriale, publie.net et d’une (...)

fortes rafales

fortes rafales - terminé le bouquin de KMS au réveil - revenue avec l’à¢ge l’habitude de commencer la journée par la lecture - un temps cru que c’était faà§on de ne pas les démarrer, se tenir à l’écart - temps de s’accorder plutà´t, mots des autres pour ne pas jouer faux (?) - réflexions sur le Blue Valentine de Tom Waits - (...)

C’est

C’est, éditions publie.net. Au départ, la lecture du C’était de Joachim Séné sur son expérience professionnelle passée, et l’adaptation de la contrainte d’écriture : noter, au présent, une série d’observations, de réflexions désordonnées, d’images sur le métier d’enseignant, le quotidien dans un lycée. Ces (...)

à paraître

Deux bouquins à bientà´t paraître, avec pour point commun une écriture menée dans un premier temps ici, sur ce site. Le premier verra le jour à la fin du mois, chez publie.net, en format numérique. Il s’agit d’une série de notes prises au quotidien, ou presque, concernant le boulot de prof. Chantier ouvert après lecture du C ?était, de (...)

lu photo de classe/s

lu photo de classe/s hier soir - récits de rencontres avec des parents d’élèves - aurait été dommage de ne pas en faire littérature - des moments qu’on connaît - ce que disent les corps, les mains, les fringues choisies pour venir - et ces non-dits qui lestent ces entretiens - jusqu’à ce que craquent les apparences - sur un regard du (...)

vases communicants / Eric Dubois

Aujourd’hui, vases communicants avec à‰ric Dubois sur le thème du départ. On peut suivre l’écriture d’à‰ric via son blog et son travail de découvreur de poésie via la revue en ligne Le Capital des mots. Tu retiens le geste le nom Je t’appelle te comprends t’abandonne L’adjectif l’adverbe le pronom Nous (...)

d’ici là 3

Le troisième numéro de la revue d ?ici là est consacré à la musique : La musique savante manque à notre désir. « Peut-on s ?extasier dans la destruction, se rajeunir par la cruauté ! Le peuple ne murmura pas. Personne n ?offrit le concours de ses vues. Un soir il galopait fièrement. Un Génie apparut, d ?une beauté ineffable, inavouable màªme. De sa (...)

d’ici là 4

Le quatrième numéro de la revue d ?ici là est consacré à la mémoire : Le palimpseste de la mémoire est indestructible. « Un homme de génie, mélancolique, misanthrope, et voulant se venger de l ?injustice de son siècle, jette un jour au feu toutes ses œuvres encore manuscrites. Et comme on lui reprochait cet effroyable holocauste fait à la haine, qui, (...)

Abyssal Cabaret

"la femme dont nous racontons l ?histoire sait bien que malgré les risques d ?effondrement elle trouve une vie à improviser tu ne sais rien de l ?effondrement tu ne sais rien de la lumière tu ne sais rien de la vie je te dis la vie est à vivre sans la savoir (...) mais tiendrai au chaud de la langue défaite vaille que coà »te ferai mon chant dans la (...)

La BAC d’abord

Pendant tout le mois de décembre, promotion à - 50% sur toutes les plateformes de téléchargement : l’occasion de découvrir sans prendre beaucoup de risques financiers ! Parmi les titres, La BAC d’abord, première incursion que j’aie faite dans le domaine du noir. Pour l’occasion, le début du premier chapitre, histoire de... (...)

0 | 10 | 20