// Vous lisez...

c’est

c’est (40)

c’est aller boire un café au bistrot d’à cà´té entre deux heures de cours, les gars à tatouages sur les bras au comptoir, mains qui tremblent demi porté aux lèvres màªme pas dix heures, leur silence entrecoupé de deux trois raclements de gorge, prendre conscience qu’on a en gros le màªme à¢ge, que sans le nez aux bouquins on en serait peut-àªtre, que à§a s’est joué au lycée, qu’il avait fallu dire non à la voie professionnelle proposée, ce au màªme à¢ge que les mà´mes qu’on va rejoindre ensuite

Commentaires