// Vous lisez...

c’est

c’est (31)

c’est celui qui ne s’encombre plus d’un cartable, clé usb en poche, c’est le bruit des valises à roulettes dans les couloirs et penser à des hà´tesses de l’air sans avion, c’est le port de la blouse blanche pour ceux des sciences et l’envie parfois d’un bleu à enfiler, d’un passage au vestiaire où se dire « la journée est finie, je passe à autre chose », c’est la machine à café qui demande de faire l’appoint, c’est la photocopieuse qui bourre, toner en rade, maintenance requise, c’est l’avalanche des spécimen de manuels, le poids et le volume que à§a représente, et la répétition du màªme, c’est régulièrement les évacuer du bureau, se sentir vaguement coupable, introduire distinction spécieuse entre manuel et livre

Chantier ouvert après lecture du C ?était, de Joachim Séné, paru initialement sur le convoi des glossolales, repris ensuite en versions numérique et papier chez publie.net, et consacré au travail d ?un informaticien dans un openspace. à‰voquer le boulot de prof, non pas avec le recul de qui l ?a quitté, mais comme un présent : c ?est. Réflexions désordonnées, images qui se proposent. Démarré en septembre 2012, poursuivre jusqu ?aux prochaines vacances d ?été.

Commentaires