// Vous lisez...

c’est

c’est (11)

c’est le paquet de copies en évidence sur le bureau, repousser l’échéance, finir par s’y mettre, c’est rarement jouir de s’en àªtre débarrassé, soulagement du pensum accompli, parce que tout le boulot encore à accomplir avec la classe, l’impression de ne pas avancer, vertige des écarts si grands d’un mà´me l’autre, c’est l’écho prolongé d’une langue pauvre et défaillante, l’amertume qu’elle laisse en tàªte, c’est devoir admettre sa part d’impuissance

Chantier ouvert après lecture du C ?était, de Joachim Séné, paru initialement sur le convoi des glossolales, repris ensuite en versions numérique et papier chez publie.net, et consacré au travail d ?un informaticien dans un openspace. à‰voquer le boulot de prof, non pas avec le recul de qui l ?a quitté, mais comme un présent : c ?est. Réflexions désordonnées, images qui se proposent. Démarré en septembre 2012, poursuivre jusqu ?aux prochaines vacances d ?été.

Commentaires