// Vous lisez...

entre deux | premier jet

aller boire un café

aller boire un café... ils auront bien des croissants... la nuit encore... pas avant huit heures... passerelle blanche... traverse au dessus des voies... marches... arrondi comme une arche... pas grand chose de l ?autre cà´té... jamais vu personne monter ces marches... anciens locaux de la Sernam... ton père y venait parfois pour son boulot... service expédition... rendez-vous des pédés on disait la passerelle... que le soir... le samedi surtout... jamais vu personne... pas trop là que tu traînais... herbe qui pousse entre les pierres... anciens quais inutiles... places de parking au long... traverser le parking... jamais été le regarder de près le monument aux morts... masse là quand tu passes... jamais été y lire... frères de tes grand-parents... en faire le compte... pas de quoi qu ?on parle... monument maousse mais tout ce silence... hà´tel de la gare... passage piétons... revenir en touriste... prendre une chambre... marcher dans la ville... y suivre les traces... écoles maisons églises... cimetière... restos où les mariages... l ?ancienne et la nouvelle mairie... champ de foire... champ de tir où la préparation militaire... parquet des salles de bal... si tu avais des gosses peut-àªtre... pourrait prendre sens... mais là toi seul.. passage clouté... seul ouvert des trois bistrots... Terminus... te souviens à Angers... près de la gare aussi... le bar de l ?Univers... rade métaphysique... digne du Consul... si seulement des signes à décrypter... manger un morceau... avant que trop se barrer en couilles... descente d ?après bibine... et puis la cà´te tout à l ?heure... tabac à l ?entrée... t ?installer au comptoir... tablée gueulardes... fanfarons sirotant un Ricard... corbeille de croissants... tabouret... tablée d ?après fàªtes... incapables de l ?après... ce qui d ?euphorie d ?hystérie... leur tourner le dos... voix rauques... teints blàªmes... entre mà¢les... un grand café... ne te dérangeront pas les deux vieux devant un blanc... pied du verre entre pouce et index... tout entiers dans l ?attente de terminer leur verre... rituel d ?une journée qui démarre... démarre et s ?enlise... lèvent la tàªte vers la télé de temps en temps... dans l ?angle en hauteur... que chacun puisse voir du comptoir et de la salle... jettent un œil... l ?un après l ?autre... et toi ensuite... patron affairé à remplir ses frigos de canettes... bouchée de croissant remà¢chée... bandeau rouge qui défile en bas de l ?écran... situation en Irak... gorgée de café trop chaud... Saddam Hussein... fàªte de l ?Aà¯d...

Voir en ligne : extraits précédents

Commentaires