// Vous lisez...

au fil des jours

fortes rafales

fortes rafales - terminé le bouquin de KMS au réveil - revenue avec l’à¢ge l’habitude de commencer la journée par la lecture - un temps cru que c’était faà§on de ne pas les démarrer, se tenir à l’écart - temps de s’accorder plutà´t, mots des autres pour ne pas jouer faux (?) - réflexions sur le Blue Valentine de Tom Waits - album qu’on a en commun et puis la figure de Neil Young - Tom Waits, faà§on de raconter des histoires - et parcourir les marges - flirt avec l’abîme (s’àªtre souvenu du close to the edge de Yes, des années que plus écouté) - mots des autres pour tenter de se construire - et souvenirs logés entre les sillons des disques - à cinq ans près les chemins différents qu’on prend en musique - et rarement de disque qui ne soit pas associé à une rencontre - été voter parmi des vieux - récupéré aubépines et noisetiers pour le terrain près de la Vivonne - et d’autres arbustes sans en connaître le nom - avoir commencé cette page avec en tàªte l’enchaînement Vivonne -> terrain inondable -> ne pas craindre les crues de mémoire...

Voir en ligne : chroniques des temps perdus et bande-son pour orgasme

Commentaires