// Mots-clés

mémoire

45 billets

Articles

you mean, pollution

Année de seconde, cours d’anglais, dire ce qu’évoquait pour nous les à‰tats-Unis, finir par lever la main et prononcer de mon mieux Muddy Waters, obligé de répéter, puis une fois que la prof eut compris les quatre syllabes lire la gàªne sur son visage, incapable de voir où je voulais en venir avec mes eaux boueuses, et tout à coup sourire (...)

Little Robert

Alan Lomax à la recherche de Robert Johnson, et celui-ci étant mort enregistre Son House et Muddy Waters, tellement plus de poids qu’une légende de pacte avec le diable, d’une part un de ceux qui se tient au plus près du blues d’avant l’industrie du disque — se méfier de l’expression blues des origines employée ici (...)

je ne sais quel reste de présence

Cathy et Ninou se sont mises en devoir de vider le grenier. Elles en ont tiré d’énormes quantités de linge, d’habits pendant que je chassais le Prione, sur les souches du grand pré, sans succès. Le temps s’est remis, après l’orage. Le ciel est d’un bleu violent, acide. Nous passons au grenier et reprenons le grand nettoyage (...)

ne jamais se résoudre à la fuite

(C ?était donc tout mensonge, ma solidité ?) H. Michaux, « Jouer avec les sons », Passages Tu t ?étais cru fort, tout te paraissait tellement plus simple – tellement plus simple, combien de fois l ?avais-tu répété ? – tu n ?attendais plus rien, disais-tu, ce n ?était que prendre ta voiture, avaler ces kilomètres, un aller-retour, sans plus, rien là de (...)

traversé combien de fois ce patelin ?

traversé combien de fois ce patelin ?... l ?impression de le connaître presque par cœur… màªme si ne t ?y étais jamais arràªté… passer là chaque fois qu ?aller-retour à la fac d ?Angers… au début où tu bossais sur Orléans aussi… quand de temps en temps revenir voir la famille… moins depuis la mort de ton père… tu t ?éloignes de ta voiture… premiers pas (...)

à paraître

Deux bouquins à bientà´t paraître, avec pour point commun une écriture menée dans un premier temps ici, sur ce site. Le premier verra le jour à la fin du mois, chez publie.net, en format numérique. Il s’agit d’une série de notes prises au quotidien, ou presque, concernant le boulot de prof. Chantier ouvert après lecture du C ?était, de (...)

à quoi à§a tient d’àªtre soi

à quoi à§a tient d ?àªtre soi... problème d ?irrigation avait dit le toubib... tout un tas de petits vaisseaux qui là¢chaient les uns après les autres... pour à§a qu ?elle déraillait... plus assez alimenté le cerveau... ce que tes parents avaient compris... te filait un peu la trouille de la voir comme à§a... causant avec les morts... tout en se (...)

rien d ?opaque dans son silence...

rien d ?opaque dans son silence... mais l ?impression d ?un rendez-vous raté... et faille qui te creuse... parce que comprendre après... trop tard... et remà¢cher tes propres silences... avec lui... avec tous... cette chemise cartonnée... ton avant-dernière visite... vacances de Noà« l... t ?avait demandé de venir avec lui... le tuyau de l ?assistance (...)

matin

matin... nuit s ?enfoncer en matière... lignes blanches nuit ne rien laisser derrière... continuelle page qu ?on tourne... abandon autant que fuite... nuit seul au monde... nuits d ?été quand tu bossais à la station... cette attente du matin... et ce dégoà »t d ?aller dormir... mais trop de fatigue... renoncer au jour qui démarre... monde qui (...)

plus bien loin

plus bien loin... quitter l ?ancienne nationale... traverser les marais... ballades à vélo avec tes frères... peiner derrière quand trop de vent... en appui de tout le corps sur les pédales mais pas bien lourd !... troncs ployés... branches étendues horizontales... tendues vers rien... pays géométriques... rectangles bordés talus herbeux... quelques (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40