// Vous lisez...

driving that Google car

maisons couchées

PNG - 2.8 Mo
maisons couchées | Thilouze, rue Honoré de Balzac

Celui que j’ai remplacé m’en avait parlé ; les maisons couchées il les appelait ; il disait que c’était rare mais inévitable ; il expliquait à§a par la nature des sols ; j’y avais pas compris grand chose à son baratin ; plus j’en vois et plus je me dis qu’on leur ressemble aux baraques : cette faà§on qu’elles ont de tomber doucement jusqu’à terre.

Commentaires