// Vous lisez...

au fil des jours

fictions que tu croises

ressources et greffons

Ces fictions croisées le temps de la lecture d’une page, pas si sûr qu’aussitôt lues, aussitôt abandonnées : ce soir, deux mille mots du mardi accomplis, demeure ce chien, berger d’Anatolie, protecteur des troupeaux qui combat ours et loups, de même se mesurer à un lion, qui aurait été employé au combat, capable de sauter sur un cheval et faire tomber un cavalier, et les fictions qui se proposent, nid de frelons qu’on balance (l’avoir lu chez Manchette la semaine dernière, Laissez bronzer les cadavres), chauve-souris mais là , j’avoue, j’ai pas bien compris le rapport avec les bombes incendiaires, les serpents venimeux, les chiens démineurs qui se seraient fait empoisonner en Serbie, des portes ouvertes sur la fiction, des histoires qui se proposent, et sans doute là-dedans aussi de la fiction qui s’ignore. Ce serait bien un bouquin qui porterait en son sein ses propres ressources et ses greffons. Sinon, passé la journée essentiellement avec Dom Calmet et deux gars qui buvaient une bière en compagnie d’un chien noir.

Commentaires