// Vous lisez...

tu dis

tu dis (26)

tu dis : « Nommer, j’ai cru un temps que c’était possible. » tu dis : « Rien de définitif là -dedans : t’obtiens un peu de précision, et déjà c’est autre chose qu’il faudrait pouvoir discerner. » tu dis : « Rien que du mouvant, à ton image. » tu dis : « Du mouvant, et de l’incertain aussi. » tu dis : « Au moins la tension du dedans aura trouvé de quoi se tourner vers. »

lire la série dans son intégralité : 1 | 2 | 3

Commentaires