// Vous lisez...

tu dis

tu dis (25)

tu dis : « Pas pour fuir que je creuse les heures du matin. » tu dis : « Rien à oublier dans la fiction ! » tu dis : « Mais quand même renoncer est difficile, il reste quoi d’autre sinon ? » tu dis : « Il faut bien avoir quelques rendez-vous avec soi. » tu dis : « Pas de prix ce truc : seul, s ?assurer qu’encore vivant. » tu dis : « Non, j’en vis pas comme ils disent : mais leur faire comprendre que c’est ça aussi qui me maintient debout. »

lire la série dans son intégralité : 1 | 2 | 3

Commentaires