// Vous lisez...

c’est

c’est (17)

c’est le matin, commencer par mettre en marche le client fin de la salle, allumer l’écran, via web constater absences et retards, et se dire qu’aussi fenàªtre ouverte sur l’extérieur, màªme si ne pas l’enjamber, possibilité qui demeure — échappatoire, échappée belle, c’est seul dans une salle en faire le tour et lire les graffitis sur les tables, se demander ce qu’on apprendrait à en établir une liste exhaustive, c’est remonter un couloir, marche lente épreuve d’une masse humaine compacte

Chantier ouvert après lecture du C ?était, de Joachim Séné, paru initialement sur le convoi des glossolales, repris ensuite en versions numérique et papier chez publie.net, et consacré au travail d ?un informaticien dans un openspace. à‰voquer le boulot de prof, non pas avec le recul de qui l ?a quitté, mais comme un présent : c ?est. Réflexions désordonnées, images qui se proposent. Démarré en septembre 2012, poursuivre jusqu ?aux prochaines vacances d ?été.

Commentaires