// Mots-clés

écrire en ligne

324 billets

Articles

conseiller image

Il avait bien fallu l’admettre. Puisque nécessité faisait loi... Pas le choix, et pas que pour plaire. Puisque màªme pour bosser. La gueule de l’emploi, à§a se disait avant. Maintenant à§a sa faisait, et puis c’est tout. Il suffisait de venir ici, se confier au conseiller image. Toujours moyen de s’arranger pour un paiement (...)

un enfant court

Pithiviers, rue amiral Gourdon

jamais un macchabée n’abolira le hasard

à‰change aujourd’hui avec G@rp qu’on peut lire sur ses blogs : la suite sous peu, l’@robase str@tégique et sur le site de la revue littéraire en ligne Fric-Frac Club. G@rp a aussi publié deux ouvrages chez publie.net dans la collection e-styx : Locked in Syndrome où —hasard objectif !— il revisite la légende de la ville (...)

tu dis

tu dis : « Donnez-moi n’importe quelle phrase, que je la garde en tête, la triture, la malaxe et qu’il n’en reste rien ou presque : quelques gouttes de sens séché en croûte. » tu dis : « J’ai tenté d’appliquer des mots sur mes plaies, couche à couche, patiemment, mais c’était pure confusion : panser c’est aussi (...)

tu dis (3)

tu dis : « J’ai appris à me méfier de tout, même des promesses du matin. » tu dis : « Ce ne sont pas les jours sans qui me font peur, ni le silence qui les accompagne, mais ce qu’ils permettent, la possibilité alors de percevoir ces bruissements indistincts, incertains, et me demander : gros de quoi ? » tu dis : « C’est un étoilement (...)

lettres

http://dtgc.ovh/index.php/2017/05/1... Cliquer sur l’image pour accéder au texte.

monologue 2

monologue 2 mis à jour

je connais des maisons vides

Je connais des maisons vides où marcher pièce à pièce, où remuer du silence et décrocher les miroirs.

pistes/listes

pour continuer : guitare rudimentaire, boîte à chaussures et élastique achat de la guitare, méthode Dadi chaîne hifi cassettes audio magnétophone radiocassette disques séances d’écoute du mercredi après-midi : pas si nombreux ceux qui disposaient d’une chaîne dans leur piaule : deux jumeaux à qui leurs parents en avaient offert une (...)

sur la place de Marennes

Pas qui ne se passe rien sur la place de Marennes : deux terrasses, l’une d’un restaurant, l’une d’un bar-brasserie, du monde forcément le midi, pour l’apéro, casser la croûte, un café avant de retourner au boulot, à Marennes comme ailleurs un midi de juillet, dans ce carré que forment les maisons à étage du centre-ville, (...)

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 |...